Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Grève générale : La deuxième journée tient son rang

696

La deuxième journée de grève générale lancée pour ce mardi 2 Février 2021, par le Collectif des Syndicats pour le Respect de la Constitution de 1987, contre l’insécurité, tient jusque-là (de 5h-10h30 AM) son rang.Au constat, les portes des écoles ainsi que des entreprises commerciales sont toujours fermées, le transport en commun est paralysé et peu de personnes ont été vu es dans les rues.

Le Facteur Haïti, le 2 Février 2021._Les constats ont montré que la deuxième journée de grève nationale lancée par des associations syndicales contre l’insécurité qui fait rage en Haïti, est observée dans les premières heures ( allant de 5h-10h30 AM).

Comme le veulent les organisateurs, les activités sont au point mort dans la capitale haïtienne et ses environs.En effet, le transport en commun reste paralysé, le commerce, le secteur informel, entre autres, ont connu le même sort qu’hier.

Haïti-Grève générale : La deuxième journée tient son rang
Vue partielle de la rue à Juvénat/ Crédit photo : Stanley Louis

De plus, les portes des écoles sont toujours verrouillées et les rues sont vides de personnes. Dans certains lieu de stationnement dont à Portail-Léogane, à l’Avenue Christophe, à Delmas et la rue Capois, certains motocyclistes ne font qu’observer la situation.

En outre, des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) sillonnent plusieurs coins et recoins de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, selon nos reporteurs.

Haïti-Grève : La deuxième journée tient son rang
Une patrouille policière constatée dans les parages du Palais National/ Crédit photo : Stanley LOUIS

À Delmas 48, des individus non identifiés ont déversé d’huile sur la voie publique dans le but de faire échec à toute tentative de curculation au niveau de la zone. Donc, il est déconseillé de ne la pas fréquenter.

Cependant, malgré l’appel du pied lancé par le syndicaliste Dominique Saint-Éloi, les ouvriers et ouvrières de la Société Nationales des Parcs Industriels (SONAPI) ont été vus sur leur lieu de travail.

Le Facteur Haïti (FH)