Accueil POLITIQUE

Haïti-7 Février 2021 : « Il me reste 364 jours au pouvoir », dixit le président Jovenel Moïse

581

Le Président Jovenel Moïse dresse ce dimanche 7 février 2021, dans un message pré-enregistré sur sa page facebook, le bilan de ses réalisations durant les 4 années dit-il qu’il a déjà passées au pouvoir. L’occasion pour le chef de l’État de rappeler à l’opposition que son mandat ne touche pas encore à sa fin et qu’il reste 364 jours au pouvoir. Pour l’achever, l’élu du PHTK a lancé un appel à l’unité et au dialogue à tous les secteurs vitaux de la vie nationale afin de résoudre la crise socio-politique à laquelle le pays est confronté.

Le Facteur Haïti, le 7 février 2021._Si l’opposition ainsi que plusieurs secteurs vitaux du pays croient que son mandat constitutionnel de 5 ans a pris fin, Jovenel Moïse persiste et signe qu’il honore ce dimanche 7 février 2021, sa quatrième année de son mandat présidentiel. Cela sous-entend que son quinquennat prendra fin le 7 février 2022.

Lors de la diffusion d’une déclaration pré-enregistrée ce dimanche, le chef de l’État a venté les différentes réalisations de son administration durant ses 4 années de mandat.

Honorant pour lui sa quatrième année de mandat de son quinquennat, le premier citoyen de la Nation a accusé l’opposition d’avoir instauré un climat de division dans le pays.

En réponse à cet attitude affiché par les protagonistes de l’opposition qu’il dit condamner, Jovenel Moïse a lancé un appel à l’unité à tous les secteurs vitaux du pays dans le but de résoudre les différents problèmes qui rongent le pays.

Haïti-Politique :  Jovenel Moïse honore sa 4ème année de mandat
Jovenel Moïse dresse le bilan de ses réalisations durant ses 4 ans de mandat/ Crédit photo : La Présidence

En outre, le président persiste et signe qu’ il ne quitte pas le pouvoir ce 7 février 2021.Il invite de préférence, tous les fils et filles d’Haïti à se mettre autour d’une même table de discussion afin de l’emmener vers une autre direction.

« Il n’y aura pas de transition en Haïti car il me reste 364 jours au pouvoir », a réaffirmé le locataire du Palais National, invitant ainsi l’opposition à le rejoindre pour parvenir à une réforme constitutionnelle devant aboutir à la réalisation des prochaines élections.

Se disant conscient des difficultés auxquelles il fait face pour instaurer un climat de stabilité dans le pays pendant ses 4 ans au pouvoir, Jovenel Moïse a déclaré qu’il n’aimerait pas revivre ce que qu’il a surmonté au cours des quatre dernières années au pouvoir.

Fort de ce constat, le président Jovenel Moïse demande à ses opposants politiques d’arrêter de construire le pays sur le papier mais de préférence, de le construire dans la réalité.

 

Le Facteur Haïti (FH)