Accueil POLITIQUE

Delmas : La marche contre la « dictature » dispersée à coups de gaz lacrymogène, deux personnes blessées

733

Des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) dispersent à coups de gaz lacrymogène, à Delmas 60, la marche contre la « dictature » organisée ce dimanche 14 février 2021, par la société civile. En conséquence, deux personnes dont un policier est sorti blessé entre Delmas 60 et 95.

Le Facteur Haïti, le 14 février 2021._Un agent de la police nationale d’Haïti est sorti blessé à la bouche, après avoir reçu un jet de pierre à Delmas 60.

L’incident s’est produit à l’occasion de la marche pacifique contre la « dictature » initiée par la société civile. Aussi, un militant est touché par balle au ventre à Delmas 95, suite à des tirs nourris. La victime a été transportée en urgence à l’hôpital.

Delmas : La marche contre la "dictature" dispersée à coups de gaz lacrymogène, deux personnes blessées
Dispositif de sécurité à Delmas 60

À l’origine, des agents de la police nationale d’Haïti ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui s’apprête à mettre tête en direction de Pétion-Ville.

Mécontents, des manifestants lancent des jets de pierre en direction des policiers, entraînant ainsi la blessure d’un agent.

Delmas : La marche contre la "dictature" dispersée à coups de gaz lacrymogène, deux personnes blessées
Des milliers de personnes dans les rues

Pour l’heure (1h45 PM), la situation reste et demeure compliquée car des hommes armés sont constatés au niveau de Delmas 95.Cependant, la marche poursuit son chemin.

 

Le Facteur Haïti (FH)