Accueil CULTURE

Port-de-Paix : Au rythme de la Covid-19, de la gale et d’une crise politique, les autorités dansent le carnaval

1053

Le coup d’envoi du carnaval national sera donné ce dimanche 14 février 2021 à Port-de-Paix. Cette grande manifestation culturelle sera organisée autour du thème : « Ann kole zepòl pou Ayiti ka dekole ». Pour ce premier jour-gras, il coïncidera avec la journée de « marche pacifique en blanc », lancée par plusieurs organisations socio-politiques de l’opposition. Cette marche aura pour but de dénoncer la violation de l’article 134-2 de la Constitution Haïtienne par le Président Jovenel. Face à cet état de fait, cette année, les festivités carnavalesques se dérouleront sur fond de protestations populaires, ajoutant à la Covid-19 et de la gale qui secouent le pays.

Le Facteur Haïti, le 14 février 2021._La ville de Port-de-Paix, commune du département du Nord’Ouest d’Haïti accueille cette année, le carnaval national qui se déroulera les 14, 15 et 16 2021.

Selon les organisateurs, tout est sensé fin prêt pour donner du plaisir aux carnavaliers.Comme preuve, les 18 groupes musicaux retenus par le Ministère de la Culture et de la Communication( MCC) pour le défilé, sont déjà au diapason.

Haïti-Culture : Découvrez la liste des 18 formations musicales retenues pour le carnaval national de cette année
Le logo et le thème retenus pour le déroulement du carnaval national/ Crédit photo : MCC

En ce qui concerne la sécurité des fêtards, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti, l’Inspecteur Gary Desrosiers, lors de sa dernière conférence de presse à Port-au-Prince, a déclaré que toutes les dispositions sont déjà prises. Et que, un effectif de 1500 agents issus de différentes entités de l’institution policière seront déployés sur tout le département durant les trois jours gras. À titre d’exemple, avance t-il, des agents de la SWAT, CIMO, BOID, UDMO, entre autres, soutenus par des agents de la police administrative.

Ces policiers seront éparpillés sur tout le parcours depuis la zone de « Titanyen ». Ce, sous la surveillance et la supervision des hauts gradés du Haut Commandement de la PNH, a fait savoir le porte-parole.

Port-de-Paix : Au rythme de la Covid-19, de la gale et d'une crise politique, les autorités dansent le carnaval
Gary Desrosiers, porte-parole de la police nationale d’Haïti/ Crédit photo : Internet

Toutefois, les autorités gouvernementales haïtiennes ainsi que les milliers de participants semblent ignorer les crises socio-politiques et sanitaires actuelles. Ils dansent, en toute vraisemblance, le carnaval national de cette année au rythme de la Covid-19 et de la gale qui, depuis plusieurs mois, font rage dans le pays.

Considérant d’une part, les voix qui se sont élevées , depuis de cela deux semaines pour réclamer le départ du Président Jovenel Moïse. D’autres part , du mandat constitutionnel du chef de l’État qui a pris fin depuis le 7 février 2021. En réponse à ces tergiversations politiques, le Président croit dur comme fer que son mandat prend fin le 7 février 2022.

Haïti-Protestation : L'opposition politique dans les rues pour exiger la démission du président Jovenel Moïse
Les militants de l’opposition dans les rues pour exiger le départ du président Jovenel Moïse

Hormis la crise politique, l’épidémie de la Covid-19 ne cesse d’imposer sa loi en Haïti depuis son apparition le 19 mars 2020, date de la découverte des deux premiers cas.Depuis lors, le bilan des morts et des cas de contamination ce cessent de s’alourdir.

De plus, une nouvelle épidémie de « gale » bat son plein dans plusieurs commune du département de l’Ouest d’Haïti.Les commune d’Anse-à-Galets et Point-à-Raquettes sont les plus touchées avec plus de 15 localités à leur compteur.

Port-de-Paix : Au rythme de la Covid-19, de la gale et d'une crise politique, les autorités dansent le carnaval
Contrôle de la température d’une pesonne/ Covid-19

La question que plus d’un se pose, l’organisation du carnaval national n’alourdira plus la peine du pays notamment le departement du Nord’Ouest en ce qui concerne le recensement des cas de contamination liés à la Covid-19 car il y aura des étrangers qui y prennent part ? Déjà, à l’Aéroport international Toussaint Louverture, les tests relatifs à la Covid-19 son payants.

À suivre…………. !!!

 

Le Facteur Haïti (FH)