Accueil ÉCONOMIE

Haït : Soupçonnés de corruption, le Sénateur Rony Célestin et sa femme font l’objet d’une enquête de l’ULCC

792

Le Sénateur du Centre sous la banière du « Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) », Rony Célestin est accusé de corruption par la presse canadienne suite à l’acquisition d’une villa à Laval, au Canada, pour un montant de 4.2 millions de dollars américains au profit de sa femme, Consule d’Haïti à Montréal. Après la révelation de la presse locale, l’ancien parlementaire et son épouse Marie Louisa Aubain, sont visés par une enquête de la part de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC).

Le Facteur Haïti, le 18 février 2021._ Les époux Rony Célestin et la dame née Marie Louisa Aubain, respectivement Sénateur de la République et Consule d’Haïti à Montréal, ont été soupçonnés de corruption par la presse canadienne.

Selon les médias canadiens, ce couple a fait l’acquisition d’une villa, à Laval, au Canada, pour la modique somme de 4.2 millions de dollars américains.

Haït : Soupçonnés de corruption, le Sénateur Rony Célestin et sa femme font l'objet d'une enquête de l'ULCC
La nouvelle propriété achetée pour la famille du sénateur Rony Célestin à hauteur de 4.2 millions de dollars américains / Crédit photo : La presse canadienne

En revanche, dans une note de presse datée du jeudi 18 février 2021, le Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), Me.Hans Jacques Ludwig Joseph dit s’auto-saisir du dossier relatif à l’achat de ladite villa.

Cette décision est prise conformément aux articles 11 et 22 du décret du 8 septembre 2004 portant à la création de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), dit-il.

Haït : Soupçonnés de corruption, le Sénateur Rony Célestin et sa femme font l'objet d'une enquête de l'ULCC
Le Sénateur de la République Rony Celestin, élu sous la banière du PHTK

De ce fait, Me.Hans Jacques Ludwig Joseph dit se réjouir de la collaboration coutumière de l’Unité Centrale de Renseignment Financiers (UCREF) pour la bonne conduite de cette enquête, lit-on dans la note.

En fonction de son rôle de vigile de la police de l’administration publique, l’ULCC encourage tout détenteur d’informations susceptibles de faire avancer l’enquête d’appeler au 5656 ou de se présenter en ses locaux sis au numéro 13, rue Sapotille, Port-au-Prince, écrit le Directeur Général Hans Jacques Ludwig Joseph.

Le Facteur Haïti (FH)