Accueil INSÉCURITÉ

Haïti : Nouvelle marche pacifique des étudiants de l’Université de Port-au-Prince contre le kidnapping

663

À l’initiative des étudiants de l’Université de Port-au-Prince, une nouvelle journée de protestation a été organisée contre le kidnapping le samedi 20 février 2021, à travers les rues de la capitale haïtienne.L’occasion pour les protestataires de continuer à exiger la libération de leur professeur Me. Abbias Édumé kidnappé mercredi, à Delmas 19 par des hommes armés non identifiés.

Le Facteur Haïti, le 20 février 2021._Plusieurs dizaines d’étudiants de l’Université de Port-au-Prince étaient à nouveau dans les rues de la capitale haïtienne ce samedi 20 février en cours.

Il s’agit de leur deuxième journée de mobilisation de rang qu’ils ont initiée dans le but d’exprimer leur frustration face à la situation sécuritaire du pays.

« Dénoncer la recrudescence du climat d’insécurité dont le phénomène de kidnapping qui entrave le bon fonctionnement de la société haïtienne ainsi que la libération de leur professeur, Me.Abbias Édumé », ont été, entre autres, leurs principales revendications.

Haïti : Nouvelle marche pacifique des étudiants de l'Université de Port-au-Prince contre le kidnapping
Des étudiants dans l’Université de Port-au-Price s’adressent à la Police Nationale d’Haïti/ Crédit photo/ Le Facteur Haïti

Originaire de la commune de Petit-Goâve où il a été Substitut du Commissaire du Gouvernement, Me. Abbias Édumé a été enlevé le mercredi 17 février 2021, à Delmas 19. En échange à sa libération, les ravisseurs exigent un millions de gourdes comme rançon, selon les étudiants.

En revanche à l’enlèvement suivi de la séquestration de leur professeur de droit, ils ont encore une fois, marché à travers les rues de la capitale.

Brandissant des pancartes ainsi que des bandroles à l’effigie de l’ancien Substitut du Commissaire du Gouvernement, les protestataires expriment leurs mécontentement et s’adressent à l’État central.

Haïti : Nouvelle marche pacifique des étudiants de l'Université de Port-au-Prince contre le kidnapping
Des étudiants de l’UP devant les locaux du ministère de la justice et de la sécurité publique/ Crédit photo : Le Facteur Haïti

« Autorités de mon pays, libérez le professeur Abbias Édumé pour faciliter la reprise des cours dès ce lundi au sein de l’Université. Prenez aussi des dispositions urgentes visant a freiner le kidnapping.Arrêtez les ravisseurs comme vous l’aviez fait pour les personnes que vous avez accusées de coup d’État contre le Président Jovenel Moïse le 7 février dernier », lancent les étudiants.

Si le parcours de la journée d’hier n’a pas été long, celui de ce samedi a pris fin devant les locaux du ministère de la justice et de la sécurité publique, situé à l’Avenue Charles Summer, Turgeau (Port-au-Prince).Poussant des cris, les étudiants demandent aux ministre de la justice, Me. Rockfeller Vincent d’assumer ses responsabilités face à l’augementation des cas de kidnapping enregistrés dans le pays.

Haïti : Nouvelle marche pacifique des étudiants de l'Université de Port-au-Prince contre le kidnapping
Ils réclament la libération de leur professeur, Me.Abbias Édumé, enlevé mercredi à Delmas 19/ Crédit photo : Le Facteur

Rappelons qu’hormis Me.Abbias Édumé, l’avocate au Barreau de Port-au-Price, Me. Nasha Saint-Fleur se trouve, elle aussi, entre les mains de ses ravisseurs suite à son enlèvement en début de semaine à Pacot, une zone de la commune de Port-au-Prince.

 

Le Facteur Haïti (FH)