Accueil INSÉCURITÉ

Haïti : L’interprète, poète Haïtien, Albert Junior Augusma (Tinèg) et 2 Dominicains enlevés à Port-au-Prince

687

Albert Junior Augusma, mieux connu sous le nom de « Tinèg », interprète, poète Haïtien et ancien étudiant à l’Université d’État d’Haïti (UEH), plus précisément à la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA), a été kidnappé le samedi 20 février 2021, à Port-au-Prince.Son enlèvement a eu lieu dans la zone de 5ème Avenue, située à l’entrée Sud de la Capitale, en compagnie de 2 techniciens dominicains. L’information a été confirmée par plusieurs médias dominicains dont le journal « Diario Libre » ainsi que l’agence de presse espagnole « EFE ».

Le Facteur Haïti, le 21 février 2021._Le phénomène de kidnapping continue de battre son plein en Haïti.En effe, trois (3) nouvelles personnes ont été kidnappées le samedi 20 février 2021, en Haïti.

Il s’agit d’un interprète et poête haïtien, Albert Junior Augusma mieux connu sous le sobriquet « Tinèg » ainsi que deux (2) techniciens dominicains dont leurs identités n’ont pas été révélées.

Haïti-Insécurité: Trois personnes enlevées à Port-au-Prince
Albert Junior Augusma dit « Tinèg », interprète, poète Haïtien enlevé à Port-au-Prince, accompagné de 2 Dominicains

Les deux Dominicains sont des techniciens de la compagnie de production cinématographique connue sous le nom de « Muska Group ».

Selon des informations rapportées par plusieurs médias dominicains dont le journal « Diario Libre » ainsi que l’agence de presse espgnole « EFE », l’ancien étudiant à l’Université d’État d’Haïti (UEH) et les deux étrangers, ont été kidnappés par des hommes armés non identifiés dans la zone de 5ème Avenue, située à l’entrée Sud de Port-au-Prince.

Les trois personnes, poursuivent les médias sous-mentionnés, ont été enlevées au moment où elles revenaient d’un tournage cinématographique, à Jacmel, dans le département du Sud’Est d’Haïti.

Haïti-Insécurité: Trois personnes enlevées à Port-au-Prince
Albert Junior Augusma dit « Tinèg », interprète, poète Haïtien enlevé à Port-au-Prince, accompagné de 2 Dominicains

Lors ce rapt, le véhicule à bord duquel elles circulaient ainsi que les appareils de travail dans le cadre de la réalisation de l’activité en question, ont été tous emportés par les kidnappeurs.

En échange à leur libération, les ravisseurs exigent la modique somme de deux (2) millions de dollars américains, selon les médias haut plus haut cités.

Le Facteur Haïti (FH)