Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Kidnapping : Des étudiants de la Faculté de Linguistique Appliquée réclament la libération de leur camarade, « Tinèg »

838

Des étudiants de la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA) ont organisé le lundi 22 février 2021, un mouvement de protestation devant les locaux de ladite faculté sise au Bois-Verna, pour réclamer la libération de leur camarade, Albert Junior Augusma, dit « Tinèg ».Accompagné de 2 Dominicains, le jeune poète et interprète haïtien a été enlevé dans la soirée du samedi 20 février 2021, dans la zone de 5ème Avenue, à l’entrée Sud de Port-au-Prince.

Le Facteur Haïti, le 22 février 2021._ Albert Junior Augusma dit « Tinèg », étudiant à la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA), l’une des entités de l’université d’État d’Haïti (UEH), a été kidnappé samedi soir à Port-au-Prince.

Le jeune poète et interprète haïtien a été enlevé plus précisément, dans la zone de 5ème Avenue, entrée Sud de la Capitale haïtienne, alors qu’il revenait d’une tournée cinématographique, à Jacmel, dans le Sud’Est du pays, accompagné de deux techniciens Dominicains.

Les bandits armés opérant dans le quartier de « Grand-Ravine », sont accusés d’être les auteurs du rapt, selon d’autres membres du convoi.

  1. Haïti-Insécurité: Tinèg toujours séquestré
    Albert Junior Augusma dit Tinèg, enlevé par des bandits armés à Port-au-Prince

Dans le but de réclamer la libération de leur camarade kidnappé, des étudiants de la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA) ont organisé ce lundi, un mouvement de protestation pacifique devant les locaux de l’institution située au Bois-Verna.

Pour exprimer leur frustration, les étudiants protestataires avaient dressé des barricades enflammées dans la zone, brandissant des pencartes en faveur de la libération de « Tinèg », paralysant ainsi la circulation des véhicules et des motocyclettes, entre autres.

Réagissant à ce sujet au micros des journalistes, ils ne jurent que le relâchement de leur camarade afin qu’il puisse vaquer librement à ses occupations.

Haïti-Kidnapping : Des étudiants de la Faculté de Linguistique Appliquée réclament la libération de leur camarade, "Tinèg"
Protestation des étudiants de la Faculté de Linguistique Appliquée pour réclamer la libération de leur camarade, « Tinèg »

Ces derniers annoncent déjà l’intensification de leur mouvement de protestation si les ravisseurs ne libèrent pas les trois personnes séquestrées à Grand-Ravine, notamment Albert Junior Augusma dit « Tinèg ».

Le Facteur Haïti (FH)