Accueil POLITIQUE

Haïti : Un ancien Sénateur de la République invité à la Direction Centrale de la Police Judiciaire

679

Nenel Cassy, ancien Sénateur du département des Nippes, est invité à répondre aux questions du Bureau des Affaires Criminelles (BAC), le vendredi 26 février 2021, dans le cadre d’une enquête en cours. L’information a été confirmée dans une note publiée le mercredi 24 février , par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Le Facteur Haïti, le 24 février 2021._L’Un des membres influents de l’opposition, plus particuliairement du Secteur dit Démocratique et Populaire, est invité à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Il n’est autre que Nenel Cassy, ancien Sénateur du département des Nippes d’Haïti.

Selon la note d’invitation datée du 12 février en cours, l’ancien parlementaire est attendu à la DCPJ le vendredi 26 février 2021, à compter de 10 heures du matin, afin de répondre aux questions du Bureau des Affaires Criminelles (BAC) de l’institution policière.

Haïti-Politique: Nenel Cassy dans le viseur de la DCJP
Nenel Cassy, ancien Sénateur des Nippes invité à la DCJP / Crédit photo : internet

L’invitation a été faite à l’ancien élu du parti « Fanmi Lavalas » dans le cardre d’une enquête en cours dont il fait l’objet », selon la note.

Rappelons qu’avant cette invitation de l’institution policière, l’ancien Sénateur de la République accompagné de plusieurs policiers, avait été arrêté dans les Nippes le 21 janvier 2021, au terme d’une manifestation contre le pouvoir en place.

Haïti : Un ancien Sénateur de la République invité à la Direction Centrale de la Police Judiciaire
Arrestation de Nenel Cassy dans les Nippes le 21 janvier 2021

Réagissant à cette invitation faite à l’ancien parlementaire issu de la 50ème législature, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, Me André a laissé entendre qu’il a été bien informé que le président Jovenel Moïse a ordonné aux agents de la DCPJ de procéder à l’arrestation du membre influent de l’opposition.

Selon lui, il s’agit d’une manœuvre politique visant à affaiblir la journée de mobilisation des rues prévue pour ce dimanche pour continuer à réclamer sa démission.

 

Le Facteur Haïti (FH)