Accueil INSÉCURITÉ

Haïti- Kidnapping : Les stations d’essence ferment leurs portes pour exiger la libération de Jean Marc Condestin

513

Dans le but de continuer à exiger la libération de l’homme d’affaires Jean Marc Condestin, les responsables de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations d’Essence (ANAPROSS), annoncent la fermeture des pompes à partir de ce mercredi 3 mars 2021.C’est ce que confirme Marc André Dériphonse, président de l’Association.

Le Facteur Haïti, le 3 mars 2021._Intervenant sur les ondes de la radio Caraïbes, Marc André Dériphonse annonce la fermeture des pompes à essence dès ce mercredi 3 mars 2021.

Le président de l’Association Nationale des Propriétaires de Station d’Essence (ANAPROSS) dit adopter cette mesure dans le but de continuer à exiger la libération de l’homme d’affaires Jean Marc Condestin.

Selon lui, il s’agit de la meilleure façon de protester contre l’enlèvement suivi de la séquestration de l’un de ses membres.

Haïti-Insécurité : Arrêt de travail des pompes à essence
Photo d’illustration, crédit : Google

L’entrepreneur et propriétaire d’une pompe à essence située à Mariani, a été enlevé dans la soirée du dimanche 28 février 2021, dans son entreprise.

Selon ses proches, le pompiste, également membre de de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations d’Essence, a été kidnappé par des hommes armés non identifiés, en uniforme de police. Ils circulaient à bord d’un véhicule de marque « Zo Rekin » de couleur blanche.

Haïti-Insécurité : Un homme d'affaires enlevé à Mariani
Image d’illustration/ Crédit photo : Internet

Deux jours après le rapt, les ravisseurs exigent la modique somme de 500 millions de dollars américains pour sa remise en liberté. Des mouvements de protestation avaient déjà été organisés dans la zone, réclamant la libération du pompiste.

Le Facteur Haïti (FH)