Accueil INSÉCURITÉ

Haïti : Des Haïtiens s’unissent contre le kidnapping à travers un mouvement baptisé « bat tenèb »

430

« Bat tenèb », telle est l’appellation d’un mouvement initié le vendredi 5 mars 2021, à travers différentes communes du département de l’Ouest d’Haïti pour dénoncer le climat d’insécurité dont le kidnapping qui entrave le bon fonctionnement de la société haïtienne.À midi (12H:00 PM), les véhicules de transport en commun, les motocyclettes et les voitures privées, entre autres, ont été contraints de garer dans les rues pendant une dizaine de minutes.

Le Facteur Haïti, le 5 mars 2021._Des Haïtiens et Haïtiennes unissent leur voix pour dire « NON » contre le climat d’insécurité qui sévit dans le pays. En effet, un mouvement baptisé « bat tenèb », a été organisé ce vendredi à travers plusieurs communes du département de l’Ouest d’Haïti, pour dénoncer le phénomène de kidnapping qui appauvrit certaines familles haïtiennes.

Au Champ-de-Mars, plusieurs dizaines de personnes se sont réunies dans plusieurs endroits pour pousser ensemble, des « cris » contre cette pratique. Dans les parages, d’autres citoyens tenant en main des matériels sonores dont des assiettes, des cuves et des baguettes’ entre autres, emboîtent le pas.

Au terme de cette initiative, plusieurs dizaines de protestataires ont entamé une manifestation spontanée au Champ-de-Mars. Par ce mouvement, les initiataires protestent contre le laxisme des autorités gouvernementales qui selon leurs dires, ne font preuve d’aucune volonté à rétablir l’ordre et la paix dans le pays.

« Il faut que cela cesse dans le pays et c’est la raison pour laquelle nous avons lancé ce mouvement ce vendredi », ont scandé les participants.

Haïti-Politique : Tension au Champ-de-Mars
Une manifestation spontanée contre le kidnapping dispersée par la police au Champ-de-Mars/ Crédit photo : Le Facteur Haïti

Cette manifestation spontanée a été dispersée à coups de gaz lacrymogènes par des agents de la police nationale d’Haïti (PNH). Mécontentements, les manifestants ont lancé des pierres et des propos grivois à l’encontre des policiers, dénonçant ainsi leur comportement.

À l’angle des rues Capois et Avenue Christophe, des motocyclistes, des chauffeurs de taxi utilisant leurs claxons, des marchands ainsi que des passants s’inscrivent aussi dans cette initiative baptisée « Bat Tenèb ».

Haïti : Des Haïtiens s'unissent contre le kidnapping à travers un mouvement baptisé "bat tenèb"
Des Haïtiens protestent contre le kidnapping à Port-au-Prince/ Crédit photo : Arnol Junior PIERRE

Même constat à Delmas et d’autres zones avoisinantes pour dénoncer ce phénomène en Haïti. Jusqu’à 3 heures dans l’après-midi, le mouvement persiste encore dans les rues.

Il faut préciser que cette initiative a été prise 24 heures après la décision prise par la Primature haïtienne d’ordonner de déteinter les véhicules en circulation sur le territoire national, à l’exception des « Officiels ».

Le Facteur Haïti (FH)