Accueil SÉCURITÉ

Haïti-Sécurité : Une cinquantaine de personnes arrêtées dans les Nippes pour le mois de Février

466

La police nationale d’Haïti dans le département des Nippes, a mis la main au collet de 56 individus dont un évadé de la prison civile de la Croix-des-Bouquets et un présumé assassin du policier Jocelyn Charles. Ces derniers ont été appréhendés lors des opérations menées à travers ledit département pour le mois de février 2021, rapporte le journaliste Dieuva Occidor à la rédaction de l’agence.

Le Facteur Haïti, le 5 mars 2021._Le porte-parole de la police nationale d’Haïti dans le département des Nippes, Wisnel Décembre s’est présenté en conférence de presse le mardi 2 mars 2021, dans le but de dresser le bilan des opérations menées au sein dudit département pour le mois de Février.

D’entrée, le responsable a informé que pas moins de 56 personnes dont un évadé de la prison civile de la Croix-des-Bouquets, ont été arrêtées par la police.

« Saindonel Emanès », est le nom de cet évadé. Il a été mis aux arrêts suite à une opération policière menée le lundi 1er mars 2021, au niveau du département, soit quatre jours après son évasion, selon le Porte-parole.

Haïti-sécurité : La police nationale d'Haïti dans les Nippes dresse son bilan

Hormis ce fugitif, un des présumés assassins du policier Jocelyn Charles, tué à Savanne-Ouest, à Miragoâne, en nombre 2018, identifié au nom de Milfranc Stanley dit « Tisèk », a été présenté à la population du département des Nippes, par le Porte-parole, Wisnel Décembre.

Au terme de ce bilan, le Porte-parole de la police nationale d’Haïti dans les Nippes a précisé que parmi 56 individus arrêtés, 38 ont été l’objet de flagrance, alors que des mandats d’amener ont été décernés par les autorités judiciaires miragoânaises à l’encontre des 18 autres, a rapporté le journaliste Dieuva Occidor.

Le Facteur Haïti (FH)