Accueil SÉCURITÉ

Cap-Haïtien – Sécurité : Adieu, au numéro 2 du gang de Shada 2

780

Le numéro 2 du gang de « Shada 2 », une zone réputée chaude au Cap-Haïtien, dans le département du Nord, Mackendy Sylmonord, a été tué par la police le lundi 8 mars 2021, lors d’une opération menée à « Madrace ». Ce dernier a été accusé de complicité dans l’assassinat de l’Inspecteur de Police Telfort Ferrais survenu le 26 décembre 2020, selon les responsables de la police nationale d’Haïti dans le Nord.

Le Facteur Haïti, le 9 mars 2021._Mackendy Sylmonord dit « Ti « Fetyè », numéro 2 du gang de « Shada 2 », a été stoppé par la police nationale d’Haïti dans le Nord, le lundi 8 mars 2021.

Lieutenant de « Ti Peter », a été descendu lors d’une opération policière menée dans la zone dénommée « Madrace ». Il a passé de la vie à trépas à l’hôpital Justinien où il avait été transporté en urgence.

Ce dernier a été activement recherché par la police dudit département pour son implication dans plusieurs cas de meurtre dont celui de l’inspecteur de Police Telfort Ferrais. Le chef de la Brigade d’intervention (BI) dans le Nord a été tué par balles en date du 26 décembre 2020, lit-on dans une note d’information des autorités policières capoises.

De plus, Mackendy Sylmonord a été aussi reproché d’association de malfaiteurs dont incendie criminel, vol et braquage, entre autres ont poursuivi les responsables dans la note.

Haïti-Sécurité : Le # 2 du gang de Shada 2 est mort
L’avis de recherche qui a été lancé à l’encontre Mackendy Sylmonord alias « Ti Fetyè », numéro 2 du gang de Shada 2

« L’assassinat d’un homme d’affaires, également ancien policier ainsi qu’un agent de sécurité d’une entreprise respectivement à la rue 5 et 6 L et Vertières portait aussi sa marque fabrique », regrette la police nationale d’Haïti dans le département du Nord.

Cette opération aboutissant à sa mort a été planifiée et menée par les responsables du Service Départemental de la Police Judiciaire (SDPJ) de concert avec des agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) dans le Nord, rappelent les responsables.

Le Facteur Haïti (FH)