Accueil POLITIQUE

Haïti : Une entité de la société civile prône la paix entre les acteurs pour faciliter la tenue des élections

475

Les responsables de la structure de la société civile baptisée « Regroupement des Citoyens Mobilisés pour le Changement (RCMC) » se sont présentés en conférence de presse le mercredi 10 mars 2021.Ojectif : fixer leur position sur la situation socio-politique et sécuritaire du pays. D’entrée, ils plaident en faveur d’une entente entre les acteurs de la classe politique haïtienne.

Le Facteur Haïti, le 10 mars 2021._Le Regroupement des Citoyens Mobilisés pour le Changement (RCMC) a fixé ce mercredi, sa position sur la crise qui ronge le pays.

En conférence de presse, les dirigeants de cette structure sociale dont le délégué Peterson Ridoré prône un climat de paix dans le pays. Le responsable dit croire que seul un franc dialogue entre toutes les forces vives de la Nation reste et demeure la seule solution à la crise.

Pour y parvenir, Peterson Ridoré demande aux protagonistes politiques des deux forces en présence, à savoir le pouvoir et l’opposition, de mettre de côté leurs intérêts personnels pour primer ceux d’Haïti.

C’était aussi l’occasion pour le délégué de se prononcer sur les prochaines élections pour le renouvellement du personnel politique haïtien. À cet effet, il encourage la population et les acteurs concernés à prendre la voie des urnes.

Haïti-Politique : RCMC opte pour la tenue des élections dans un climat de paix
Les membres du Regroupement des Citoyens Mobilisés pour le Changement (RCMC)/ Crédit photo : Dieumaitre Dessources

Le recrudescence du climat d’insécurité dont le kidnapping qui s’installe en Haïti a été aussi au cœur de cette conférence. Il dit dénoncer ce phénomène et invite les autorités gouvernementales à adopter des mesures drastiques visant à fermer la vanne, car c’est inadmissible, crie t-il.

Terminant son intervention, ce dernier recommande à la population de la Commune de Carrefour de ne pas s’immiscer dans des actes de violence et de vandalisme contre les biens de l’État.

La coordonnatrice du Regroupement des Citoyens Mobilisés pour le Changement, Esther Tamara Félix, à son tour, dit opter pour la réalisation des prochains scrutins mais il faut que ça se fasse dans la paix et la tranquillité, prévient-elle.

Le Facteur Haïti (FH)