Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Sécurité : Le gang armé de Village de Dieu repousse une nouvelle opération policière au Bicentenaire

1104

Des bandits armés opérant au quartier de Village de Dieu ont déjoué dans la matinée du mercredi 10 mars 2021, une nouvelle opération policière au Bicentenaire de Port-au-Prince.Vingt-quatre heures après cette intervention policière, le porte-parole de la police Gary Desrosiers qui intervient ce matin sur les ondes de la radio Caraïbes, peine à dresser un bilan.

Le Facteur Haïti, le 11 mars 2021._Des agents issus de différentes unités de la police nationale d’Haïti (PNH) s’étaient rendus hier mercredi 10 mars 2021, au Bicentenaire de Port-au-Prince dans le cadre d’une nouvelle opération.

Selon le porte-parole de la police nationale d’Haïti, Gary Desrosiers cette intervention des forces de l’ordre vise à traquer les membres du gang « 5 Second », opérant au quartier de Village de Dieu.Ce groupe armé prend en otage depuis plusieurs années d’honnêtes gens de la zone et ses environs, déplore l’inspecteur Gary Desrosiers.

En conséquence, au moins une personne a été atteinte lors des échanges de tirs nourris entre policiers et gangs armés, selon les témoignages des riverains qui s’étaient mis à couvert.

Haïti-Insécurité : Échec d'une nouvelle opération policière au Village de Dieu
Des bandits armés du gang « 5 Second » opérant au quartier de Village de Dieu

Ces derniers ont avoué que toutes les unités spécialisées qui s’étaient descendues à l’entrée Sud de Port-au-Prince, ont été repoussées par les hommes armés du Village.Plusieus véhicules dont trois (3) blindés ont été endommagés, ont-ils fait savoir.

Cependant, les responsables de l’institution policière ne sont pas encore en mesure de communiquer aucun bilan relatif à cette opération.Intervenant sur les ondes de la radio Caraïbes ce jeudi 11 mars 2021, Gary Derosiers appelle la population à la patience avant que la police s’en prononce.

« La police ne baissera pas les bras dans la lutte qui vise à traquer tous les bandits pour les mettre hors d’état de nuire », promet l’Inspecteur de police au terme de son intervention.

Le Facteur Haïti (FH)