Accueil INSÉCURITÉ

Opération policière au Village de Dieu : 4 policiers tués et 8 autres blessés, selon le Directeur Général a.i , Léon Charles

427

Quatre (4) policiers tués et huit (8) autres sont sortis blessés, tel est le bilan de l’opération policière menée le vendredi 12 mars 2021, au Village de Dieu, une localité réputée chaude située à l’entrée Sud de la capitale haïtienne. Le bilan a été présenté lors d’un poste point de presse donné le samedi 13 mars en cours par le Directeur Général a.i de la police nationale d’Haïti, Léon Charles.

Le Facteur Haïti, le 13 mars 2021._Le Directeur Général a.i de la police nationale d’Haïti, Léon Charles s’est présenté par devant les micros et caméras de la presse ce samedi. Objectif : « dresser le bilan de l’opération policière » menée hier vendredi au Village de Dieu.

Selon le Commandant en Chef de l’institution policière, quatre (4) agents ont été tués par les bandits armés opérant dans le quartier au plus haut cité.

De plus, huit (8) autres ont été blessés par balles des membres du gang « 5 Second », a déclaré le Directeur Général a.i , Léon Charles.

En outre, cinq (5) parmi les blessés ont déjà quitté l’hôpital afin de retrouver leurs familles.Quand aux trois (3) autres, leurs conditions sanitaires s’améliorent, se réjouit Léon Charles.

Opération policière au Village de Dieu : 4 policiers tués et 8 autres blessés, selon le Directeur Général a.i , Léon Charles

Du haut des 4 morts et 5 blessés, le Commandant en chef a profité de cette sortie médiatique pour confirmer que des armes, des chars blindés et d’autres équipements que les policiers avaient eu en leur possession, ont été laissés aux bandits.

« L’opération d’hier a été très décisive dans la lutte contre l’insécurité dont la criminalité et le kidnapping qui font rage dans le pays. Et, la majorité des cas d’enlèvement enregistrés sont l’œuvre du gang armé de Village de Dieu », a reconnu le Directeur Général a.i de la PNH.

C’était aussi l’occasion pour lui d’envoyer ses sympathies aux parents et familles des agents tués ainsi que leurs frères d’armes.Il promet de les accompagner.

Au terme de ce point de presse Léon Charles a laissé entendre que l’institution reste et demeure fidèle à sa mission qui n’est autre que : « Protéger et Servir ».

Le Facteur Haïti (FH)