Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Sécurité : Le Président Jovenel Moïse sollicite une nouvelle aide auprès de l’ONU pour la police nationale

502

Le Président de la République Jovenel Moïse multiplie ses sorties en vue de trouver la bonne formule pour garantir la sécurité du peuple haïtien. Après avoir sollicité lundi, un « support technique en matière de sécurité » auprès de l’Organisation des États Américains (OEA), le chef de l’État se dirige le mardi 16 mars 2021, vers l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le Facteur Haïti, le 16 mars 2021._Le Président Jovenel Moïse exprime ses vives préoccupations par rapport à la montée du climat d’insécurité qui secoue le pays.

Pour tenter de ramener l’ordre, la paix et la sécurité en Haïti, le chef de l’État multiplie des demandes d’aide auprès de la communauté internationale.

Lundi, le locataire du Palais National s’est entretenu avec le Secretaire Général de l’Organisation des États Américains (OEA). Lors de cet entretien, le Président avait sollicité « un support technique en matière de sécurité » auprès de ladite organisation en renfort à la police nationale d’Haïti (PNH). L’aide demandée aura pour mission de permettre à l’institution de combattre le banditisme et le terrorisme en Haïti, selon le Président.

Vingt-quatre heures après, le garant de la bonne marche des institutions du pays sollicite à nouveau ce mardi 15 mars 2021, « un appui technique et logistique » de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour la police nationale. Objectif : « combattre le banditisme en Haïti et renforcer le programme de réduction de la pauvreté dans le pays ».

Haïti-Insécurité: Jovenel Moïse sollicite l'aide de l'international
Le Président Jovenel Moïse/ Crédit photo: La Présidence

Cette nouvelle demande survient suite à un entretien qu’il a eu avec le Secrétaire Général de l’ONU, M.Antonio Guterres, lit-on dans un tweet.

« J’ai eu, ce mardi 16 mars, un entretien avec le SG de l’ONU @antonioguterres.J’ai sollicité de l’ONU un appui technique et logistique pour la PNH, afin de combattre le banditisme en Haïti et renforcer le programme de réduction de la pauvreté », écrit Jovenel Moïse dans un tweet.

Selon le premier mandataire de la Nation, un dialogue inter-haïtien a été au cœur de cet entretien avec le Secrétaire Général de l’ONU.

« Au cours de cet entretien, le SG @antonioguterres et moi avons évoqué le dossier du dialogue national interhaitien. Je reste convaincu qu’à travers ce dialogue nous parviendrons à résorber la crise actuelle et bâtir ensemble une Haïti plus juste, solidaire et prospère », a conclu le président.

Ces demandes d’aide ont été toutes sollicitées après l’opération tournée en drame le vendredi 12 mars 2021, au Village de Dieu. Cette dernière s’est soldée par la mort de 4 policiers, ajoutant la blessure de 8 autres, selon la PNH.

Le Facteur Haïti (FH)