Accueil POLICE

Haïti : Yanick Joseph, ancienne coordonnatrice du SPNH-17 recherchée par la police

614

La police nationale d’Haïti (PNH), a émis le mercredi 24 mars 2021, un avis de recherche à l’encontre de l’ancienne coordonnatrice du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Yanick Joseph. Révoquée de l’institution policière, elle est accusée d’implication dans des cas d’assassinat, tentative d’assassinat, atteinte à la sûreté intérieure de l’État et destruction de biens publics et privés, selon la PNH.

Le Facteur Haïti, le 25 mars 2021._L’ancienne coordonnatrice du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Yanick Joseph est activement recherchée par la direction générale de la police nationale d’Haïti (PNH).

L’ancienne policière et Agent II est accusée d’être un membre du groupe « Fantom 509 », qualifié « Organisation Criminelle » par les États-Unis et de groupe « terroriste » par le ministère de la justice.

Selon un avis de l’institution policière, Yanick Joseph serait impliquée dans des cas d’assassinat, tentative d’assassinat, atteinte à la sûreté intérieure de l’État ainsi que la destruction de biens publics et privés, entre autres.

Haïti : Yanick Joseph, ancienne coordonnatrice du SPNH-17 recherchée par la police

« Lamarre Ygens, Jeudi Antoni Son et Saintores Carlo », sont les noms des autres individus recherchés pour les mêmes chefs d’accusations retenus contre Yanick.

Il faut rappeler que plusieurs anciens et actuels membres du SPNH-17 sont aussi dans le collimateur de la police nationale d’Haïti. C’est le cas de Jean Elder Lundi, Guerby Geffrard et Abelson Gros Nègre.

Le Facteur Haïti (FH)