Accueil POLITIQUE

Haïti-Hommage : Drame à Village de Dieu, l’opposition honore la mémoire des policiers tués

595

Une cérémonie d’hommage a été organisée le mardi 30 mars 2021, à l’hôtel Le Plazar, au Champ-de-Mars, Port-au-Prince, en mémoire des policiers tués lors de l’opération menée le vendredi 12 mars dernier, au Village de Dieu.Ce quartier est situé à l’entrée Sud de la Capitale haïtienne. L’initiative est l’œuvre de la Direction de l’Opposition Démocratique (DIRPOD).

Le Facteur Haïti, le 30 mars 2021._À l’initiative de la Direction de l’Opposition Démocratique (DIRPOD), une cérémonie d’hommage a été organisée ce mardi, à Port-au-Prince, en mémoire des policiers tués lors de l’opération tournée en drame menée le 12 mars dernier au Village de Dieu. Les photos des victimes ont été exposées dans la salle, à cet effet.

Des dirigeants, militants politiques de l’opposition haïtienne ainsi que des membres des familles des agents tués en exercice de leur fonction, entre autres, y ont pris part.

Pour l’occasion, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, Me André Michel dit dénoncer des « manœvres politiques » visant à mettre fin à la mission de la police nationale d’Haïti. Le militant politique a qualifié de « complot meurtrier », la dernière opération tournée au carnage menée à Village de Dieu, pour tenter de déloger la base « 5 Second » dirigée par le chef de gang « Izo » ainsi connu.

Haïti-Politique : L'Opposition rend hommage aux policiers tués à Village de Dieu
Le militant politique, Me André Michel et d’autres membres de la Direction de l’Opposition Démocratique (DIRPOD)

L’avocat a accusé le Président Jovenel Moïse et le Directeur Général a.i de l’institution policière d’être responsables de tous les maux de cette institution apolitique, a t-il déploré.

Aussi, l’opposant au régime en place parle de « persécusions politiques », les avis de recherche émis à l’encontre des membres du syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), ajoutant l’arrestation de plusieurs autres accusés d’être des associés au groupe Fantôme 509 dont Abelson Gros. L’ancien porte-parole du SPNH-17 est actuellement ecroué au Pénitencier national, aux ordres du parquet de Port-au-Prince.

Terminant ses propos, il nie les informations de la police nationale d’Haïti qui portent à croire que le policier Jean Daniel Michel a été tué le 17 mars dernier, par les bandits armés de Simon-Pelé lors de la scène de pillage à la Universal Motors, situé au Carrefour de l’Aéoport.

Quant à Dario Syriac, il a déclaré que cette initiative vise à saluer la mémoire de agents tués par les bandits armés à Village de Dieu.Selon le porte-parole de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), les défunts étaient des patriotes aguéris qui s’étaient mis au service de la Nation.Ils ont été tués sur le champ de bataille, faute de moyens, s’indigne t-il.

Haïti-Hommage : Drame à Village de Dieu, l'opposition honore la mémoire des policiers tués
Des dirigeants politiques de l’opposition rendent hommage aux policiers tués à Village de Dieu

Ce dernier dit aussi déplorer du fait que le pouvoir en place prend le malin plaisir de mettre l’institution policière en face de la population haïtienne pour tenter d’instaurer une nouvelle dictature en Haïti. « Tout se passe dans un contexte dans un contexte fragile où les gangs armés occupent le pays, alors que les autorités peinent à réagir « , ajoute M.Syriac.

En effet, pour faire échec à cette tentative de dictature, le membre de l’OPL demande à la Nation de continuer de manifester à travers les rues.

Le Facteur Haïti (FH)