Accueil CRIMINALITÉ

Haïti-Nécrologie : Les funérailles symboliques du policier Jean Daniel Michel chantées ce mercredi

576

C’est à l’église Notre-Dame d’Altagrace de Delmas, commune du département de l’Ouest d’Haïti, qu’ont été chantées le mercredi 31 mars 2021, les émouvantes funérailles symboliques du policier Jean Daniel Michel. L’agent de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), a été tué par les gangs armés de Simon-Pelé, lors de la scène de pillage enregistrée le 17 mars 2021, à la « Universal Motors », située sur la route de l’Aéroport, à Delmas.

Le Facteur Haïti, le 31 mars 2021._Des gangs armés opérant à Simon-Pelé, quartier populaire situé entre les communes de Delmas et Cité Soleil, département de l’Ouest, ont été accusés d’avoir assasainé le policier Jean Daniel Michel.

Le crime a été commis le mercredi 17 mars 2021, au cours de la scène de pillage suivie d’incendie à la « Universal Motors », située sur la Route de l’Aéroport, selon une note de la police nationale d’Haïti.

Haïti-Insécurité: Funérailles du policier Jean Daniel Michel
Exposition de gerbes de fleur et la photo du défunt policier Jean Daniel Michel

Dans l’objectif de lui rendre hommage, le Haut Commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a organisé ce mercredi, à l’Église Notre-Dame d’Altagrace de Delmas, ses funérailles symboliques.

Des membres de sa famille, certains de ses collègues policiers affectés à l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), ses amis ainsi que sa femme Chamoumoune Belgrade, sont entre autres, quelques unes des personnes qui ont pris part à la cérémonie.

Inconsolables, ses proches dont sa femme qualifient de « mensongères » les alléagtions du Haut Commandement de l’institution policière arguant que Jean Daniel Michel a été abattu au moment où il participait au pillage de la maison de vente de voitures susmentionnée.

Haïti-Nécrologie : Les funérailles symboliques du policier Jean Daniel Michel chantées ce mercredi
Hommage rendu ce mercredi à Jean Daniel Michel

Tué par les gangs armés du quartier de Simon-Pelé, la famille du défunt réclame justice en sa faveur et sollicite une enquête de la PNH afin d’élucider les vraies cause de son assassinat.

 

Le Facteur Haïti (FH)