Accueil DÉCÈS

Covid-19 : 7 personnes sur 30 décédées en Grande Bretagne après la réception du « Vaccin AstraZeneca »

602

Selon l’agence britannique du médicament (MHRA), sur un total de 30 cas identifiés, 7 personnes ont été décédées de caillots sanguins, le samedi 3 Avril 2021.Elles sont toutes mortes après l’introduction du « Vaccin AstraZeneca » dans leur sang, a rapporté AFP.

Le Facteur Haïti, le 4 Avril 2021._De nouveaux cas de thromboses associés au « Vaccin AstraZeneca » ont été recensés en Grande Bretagne samedi.Ces derniers ont occasionné la mort de 7 personnes sur 30, ont rapporté les autorités sanitaires britanniques via AFP.

Après le décès de ces personnes lié à la réception du « Vaccin AstraZeneca », l’agence britannique du médicament MHRA a précisé avoir reçu le 24 mars 2021, les signalements de vingt-deux cas de thromboses veineuses cérébrales et de huit autres cas de thromboses associées à un déficit de plaquettes.Ce bilan a été établi sur un total de 18,1 millions de doses administrées, ont fait savoir les responsables de l’agence médical.

« Notre examen approfondi sur ces signalements se poursuit », a indiqué la Directrice de la MHRA, June Raine, dans un communiqué, précisant qu’aucun cas similaire n’avait été signalé pour le vaccin Pfizer/BioNTech, lit-on dans les colonnes de l’Agence Presse Française.

Covid-19 : 7 personnes sur 30 décédées en Grande Bretagne après la réception du "Vaccin AstraZeneca"

La Directrice de la MHRA a ajouté que : « Les avantages du vaccin AstraZeneca pour prévenir l’infection au Covid-19 et ses complications continuent d’être largement supérieurs aux risques et le public devrait continuer à recevoir le vaccin quand il est invité à le faire ».

Dans un avis publié jeudi sur les effets secondaires des vaccins administrés dans le pays, signé de sa Directrice June Raine, la MHRA avait indiqué que « le risque d’avoir ce type de caillots sanguins est très faible ». Plus généralement, « le nombre et la nature des effets indésirables signalés jusqu’ici ne sont pas inhabituels, comparés à d’autres types de vaccins utilisés couramment ».

Le Facteur Haïti (FH)