Accueil DROITS HUMAINS

Haïti-Protestation : Une marche d’opposants en faveur d’Abelson Gros Nègre dispersée par la police

507

La police nationale d’Haïti (PNH) disperse à plusieurs reprises, à coups de gaz lacrymogènes, une marche d’opposants organisée le vendredi 9 Avril 2021, à Port-au-Prince. Elle a pour objectif d’exiger la libération de l’ancien porte-parole du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre. Arrêté le 27 mars dernier, à Carrefour-Feuilles, il est actuellement détenu au Pénitencier National.

Le Facteur Haïti, le 9 Avril 2021._Plusieurs dizaines de personnes organisent ce vendredi à travers les rues de Port-au-Prince, une marche pacifique pour continuer de réclamer la remise en liberté de l’ancien policier Abelson Gros Nègre.

La marche a été dispersée à plusieurs reprises par des agents de la police nationale d’Haïti, dénoncent les participants qui qualifient de « repressions politiques » l’action posée par les policiers.

D’abord, arrivés à Poste-Marchand, les forces de l’odre ont fait usage de gaz lacrymogènes afin d’empêcher aux protestataires de se rendre devant les locaux de l’Office de la Protection du Citoyen et de la Citoyenne (OPC), sis à Bourdon.

Haïti-Protestation : Une marche d'opposants en faveur d'Abelson Gros Nègre dispersée par la police

Dispersés, ils ont été par la suite, remobilisés dans l’objectif de poursuivre la marche pour réclamer justice et libération de l’ancien policier. Pointant la route de Carrefour Tifour, les participants ont été gazés pour la deuxième fois.En conséquence, plusieurs personnes ont été évanouies puis évacuées par leurs collègues.

Au Champ-de-Mars, lieu de résidence des militants politiques, les manifestants ont été pour une énième fois bombardés par plusieurs patrouilles policières qui sillonnent cette zone et ses environs.Cette fois si, même les journalistes en inhalent des gorgées, crient-ils, alors qu’ils assurent la couverture de la marche.

Au constat, plusieurs écolières qui étaient de passage, ont vécu un moment difficile dans les parages du Champ-de-Mars. Elles ont été secourues par d’autres passants avant d’être prises en charge par une ambulance.

Haïti-Politique : Tension au Champ-de-Mars
Une marche pacifique pour réclamer la libération d’Abelson Gros Nègre dispersée par la police au Champ-de-Mars/ Crédit photo : Le Facteur Haïti

À rappeler que l’ancien membre et porte-parole du SPNH-17 a été arrêté le samedi 27 mars 2021, à Carrefour-Feuilles, plus précisément à l’Impasse Eddy, quartier situé dans la 2ème Circonscription de Port-au-Prince, par des policiers qui circulaient à bord d’un véhicule sans plaque d’immatriculation.Depuis lors, il est détenu au Pénitencier National sans passer devant son juge naturel.

Le Facteur Haïti (FH)