Accueil POLITIQUE

Haïti-Dialogue : « Religions pour la Paix » jette l’éponge, la crise perdure

382

La structure baptisée « Religions pour la Paix » abandonne la course au processus de dialogue qu’elle a initié en vue de faciliter une sortie de crise entre les acteurs socio-politiques du pays. Pourtant, elle faisait office de médiateur dans une telle initiative.

Le Facteur Haïti, le 12 Avril 2021._Le projet mort-né qualifié de « dialogue » initié par la structure connue sous l’appellation de « Religions pour la Paix », s’arrête là ou il a commencé.

En effet, cette entité qui jouait le rôle de « médiateur » dans cette démarche s’en retire après avoir constaté son échec à réunir les acteurs visés.C’est du moins ce qu’elle a anonncé à travers une note publiée le lundi 12 avril 2021, signée du Révérend Pasteur Clément Joseph.

Les responsables de cette structure ont profité pour remercier les partis et regroupements politiques qui avaient manifesté leur bonne volonté pour aider à chercher une solution pacifique à la crise haïtienne, ont-ils écrit.

Cependant, après l’évaluation de la situation telle qu’elle s’est développée durant ces derniers jours, la RPPH dit estimer que le moindre mal pour la plateforme est de se retirer de ce processus tout en gardant l’espoir de pouvoir continuer à servir le pays autrement, regrette la structure.

Haïti-Dialogue : "Religions pour la Paix" jette l'éponge, la crise perdure

Après cet échec cuisant, « Religions pour la Paix » dit continuer à encourager toute autre initiative de dialogue visant à faciliter une entente pacifique à la crise, a fait savoir le Révérend Pasteur Clément Joseph.

À souligner que ce retrait survient quelques jours après que certaines structure politiques telles que : la Fusion, la Plateforme Pitit Desalin, le Secteur Démocratique et populaire ainsi que le MTVAyiti, entre autres, aient boudé l’appel au dialogue de « Religions pour la Paix ». Selon leurs chefs de file, la RPPH n’a pas de qualité pour engagé une quelconque initiative dans le contexte actuel.

 

Le Facteur Haïti (FH)