Accueil INSÉCURITÉ

Haïti – Kidnapping : Des étudiants de l’Université Notre Dame d’Haïti réclament la libération de leur camarade, Père Hugues Baptiste

953

Des étudiants de l’Université Notre Dame d’Haïti organisent le mercredi 14 Avril 2021, un mouvement de protestation au local de l’institution sise à Pacot, Port-au-Prince, en vue réclamer la libération de l’un de leurs camarades. L’otage répond au nom du Révérend Père Hugues Baptiste, étudiant en 2ème année de médecine, enlevé le dimanche 11 Avril 2021, à Croix-des-Bouquets.

Le Facteur Haïti, le 14 Avril 2021._Le Révérend Père Hugues Baptiste, étudiant en 2ème année de médecine à l’Université Notre Dame d’Haïti, figure parmi les personnes enlevées le dimanche 11 Avril 2021, à Croix-des-Bouquets par les hommes armés de « 400 Mawozo ».

En vue de réclamer la libération sans conditions de leur collègue ainsi que les autres personnes, des étudiants de cette Université organisent ce mercredi, un mouvement de protestation pacifique à Pacot.

Brandissant des pancartes sur lesquelles s’inscrivent des slogans contre l’insécurité tels que : Aba Kidnapping, Nou vle viv, nou pa gen lajan pou nap peye ravisè, se lavi nap sove (traduction littérale : Non au Kidnapping, nous voulons vivre, nous n’avons pas de l’argent pour verser aux ravisseurs, nous sauvons des vies), crient les étudiants et étudiantes aux yeux bandés.

Haïti - Kidnapping : Des étudiants de l'Université Notre Dame d'Haïti réclament la libération de leur camarade, Père Hugues Baptiste

Ce mouvement de protestation a été aussi l’occasion pour ces étudiants d’exprimer leurs vives préoccupations face à la recrudescence du climat d’insécurité qui s’installe dans le pays, notamment dans la capitale haïtienne.

« Le kidnapping nous empêcher d’aller à l’école ainsi que de vaquer à d’autres occupations. Le pire, personne n’est à l’abri et ceci, même les prêtres religieux », déplore une étudiante. Elle dit exprimer son indignation par rapport à ce phénomène qui tue et appauvrit certaines familles, sous les yeux grands ouverts et passifs des autorités de l’État.

Se disant choqués après l’enlèvement de l’étudiant en 2ème de médecine, le Révérend Père Hugues Baptiste, les étudiants protestataires demandent aux ravisseurs de libérer leur collègue afin qu’il puisse venir reprendre sa place au sein de l’Université. Aussi, ils invitent les autorités gouvernementales à assumer leurs responsabilités afin de rendre le pays vivable.

Haïti - Kidnapping : Des étudiants de l'Université Notre Dame d'Haïti réclament la libération de leur camarade, Père Hugues Baptiste

Aussi faut-il mentionner que malgré l’état d’urgence sécuritaire décrété le 16 mars 2021 dernier par le Gouvernement de la République dans certains quartiers gangstérisés, lors d’un Conseil des Ministres, les cas d’enlèvement ne cessent d’augmenter dans le pays.

Le Facteur Haïti (FH)