Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité : Mort d’hommes suivie d’incendie au Commissariat de Léogane

681

Au moins deux (2) personnes ont été tuées dans l’après-midi du jeudi 15 Avril 2021, à Léôgane, commune du département de l’Ouest d’Haïti. L’une est un jeune entrepreneur du nom de Jean Rony Saint-Hubert, alors que l’autre est un voleur participant dans l’assassinat du jeune en question.Maîtrisé par la police puis gardé à vue au Commissariat, l’individu a été pris de force, tué puis brûlé vif par des membres de la population léôganaise qui ont investi les locaux de l’institution policière, confirme une journaliste à l’agence.

Le Facteur Haïti, le 15 Avril 2021._La commune de Léôgane a connu une fin d’après-midi très mouvementé dû à l’assassinat par balles d’une jeune hommes d’affaires connu sous le nom de Jean-Rony Saint-Hubert, marchand de borlette, cambiste, entre autres.

Ce dernier a été attaqué, braqué au sein de son entreprise par deux individus armés dans la localité de Barrière Rouge.Lors de cette attaque, il a reçu plusieurs projectiles et la caisse de l’entreprise a été emportée.

Transporté en urgence dans un centre hospitalier de la Cité Anacaona, il n’a pas survécu, confirme une journaliste depuis la ville de Léogane à la rédaction de l’agence.

Haïti-Insécurité : Incendie au Commissariat de Léogane
Vive tension au Commissariat de Léogane

Après avoir tiré Jean-Rony Saint-Hibert, l’un des braqueurs a pris la fuite, alors que l’autre a été maîtrisé et conduit au Commissariat fe police où il était placé à la garde à vue.

Dans la foulée, des membres de la population ont investi les locaux de l’institution policière, libéré le braqueur, l’ont tué puis l’ont brûlé vif sous le constat impuissant des policiers.

Haïti-Insécurité : Mort d'hommes suivie d'incendie au Commissariat de Léogane
Incendie des véhicules et des motocyclettes au Commissariat de Léogane par des membres de la population

Par cette invasion, des membres de la population ont aussi incendié des véhicules et des motocyclettes qui s’y trouvaient, en signe de protestation contre le meurtre de Jean Rony Saint-Hubert.

 

Le Facteur Haïti (FH)