Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Criminalité : Cérémonie d’hommage de l’Université Notre Dame d’Haïti en mémoire de Marline Flora Nerestant

711

Une cérémonie d’hommage à la défunte étudiante Marline Flora Nérestant a été organisée le jeudi 29 Avril 2021, à l’Université Notre Dame d’Haïti (UNDH), à Pacot, Port-au-Prince, où elle étudiait les sciences infirmières. Portée disparue le jeudi 22 Avril, son cadavre a été constaté nu dans un bosquet, dans la commune de Tabarre, non loin de l’hôpital Petits Frères et Sœurs.

Le Facteur Haïti, le 29 Avril 2021._L’Université Notre Dame d’Haïti (UNDH) dit adieu à son étudiante en deuxième année en sciences infirmières, Marline Flora Nerestant.Cette jeune fille de 32 ans qui effectuait un stage à l’Hôpital Universitaire de la Paix été retrouvée morte à Tabarre, dans le département de l’Ouest du pays, après qu’elle ait été portée disparue le 22 Avril dernier.

Pour rendre un dernier hommage à Marline Flora Nérestant, la direction de l’UNDH a organisé ce jeudi, à Pacot, une cérémonie d’exposition de fleurs, de bougies et de photos en sa mémoire.Une messe a été aussi chantée à travers laquelle les participants demandent à Dieu de la recevoir à bras ouverts.

À cette cérémonie d’adieu ont pris part le personnel administratif de ladite Université, le corps professoral et la communauté estudiantine.Portant des T-shirts blancs et noirs, larmes aux yeux, ses collègues étudiantes en sciences infirmières ainsi que les professeurs ventent ses qualités.

Haïti-Insécurité : Hommage à Marline Flora Nérestant
Hommage de l’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH) à l’étudiante en sciences infirmières, Marline Flora Nérestant, retrouvée morte assassinée à Tabarre, Haïti

Studieuse, disciplinée, joviale, amicale et sympathique à l’égard de tous ceux et toutes qui la côtoyaient, les qualifications ne manquent pas, déclarent ses camarades qui pleurent son assassinat et réclament justice pour elle.

Consternée et choquée par la disparition subite et tragique de l’étudiante, l’administration de l’UNDH monte au créneau pour déplorer la situation sécuritaire actuelle du pays.Elle demande aux autorités compétentes d’assumer leurs responsabilités afin de rendre le pays vivable pour que ces actes de criminalité y cessent.

Le Facteur Haïti (FH)