Accueil DROITS HUMAINS

Haïti-Scandale Sexuel : Une nouvelle complice de Yves Jean-Bart bannie par la FIFA pour 10 ans

663

La superviseure de la sélection nationale féminine haïtienne des moins de 20 ans (U-20), Nella Joseph est sanctionnée par la chambre de jugement de la commission d’éthique et indépendante de la FIFA.Reconnue coupable dans le cadre d’une enquête en cours relative aux actes de viol suivis d’abus sexuels sur mineures entre 2014 et 2020, elle est suspendue pour 10 ans de toutes activités sportives.

Le Facteur Haïti, le 3 mai 2021._La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) s’est prononcée ce lundi sur le sort de Nella Joseph.La superviseure de la sélection nationale féminine des moins de 20 ans faisait l’objet d’une enquête en cours pour viol et abus sexuels sur des joueuses habitant le centre FIFA GOL de la Croix-des-Bouquets.Scandale dans lequel s’est impliqué l’ancien président de la FHF, Yves Jean-Bart lui coûtant ainsi une radiation à vie.

Après avoir été suspendue pour une durée de trois mois, elle est aujourd’hui bannie.Selon les enquêteurs de la FIFA, Nella Joseph a été reconnue coupable d’avoir omis de protéger l’intégrité physique et mentale de diverses joueuses qui étaient sous son autorité et, «en les contraignant, les menaçant activement de s’engager dans des relations sexuelles avec M. Yves Jean-Bart entre 2014 et 2020.»

Selon la chambre de jugement de la commission, Joseph avait violé l’article 23 du Code d’éthique de la FIFA relatif à la protection de l’intégrité physique et mentale. Par ces motifs, l’ancienne employée est interdite de toutes les activités liées au football (administratives, sportives ou autres) au niveau national et international pour une durée de 10 ans ».

Haïti-Scandale Sexuel : Une nouvelle complice de Yves Jean-Bart bannie par la FIFA pour 10 ans
Nella Joseph, superviseure des U-20 féminines haïtiennes

Elle devra en outre, s’acquitter d’une amende s’élevant à  20 000 CHF ( monnaie suisse).La décision a été notifiée à Mme Joseph aujourd’hui, date à laquelle l’interdiction est entrée en vigueur, et a été publiée sur legal.fifa.com, informent les juges.

La complice est frappée par cette sanction environ deux semaines après le tour d’Yvette Félix.Les autres suspects doivent encore attendre leur tour car, la FIFA leur informe que « la procédure autour de ce scandale est toujours pendante ».

Le Facteur Haïti (FH)