Accueil POLITIQUE

Haïti- Kidnapping : 2 gangs armés tendent la main au Président Jovenel Moïse pour tenter de resusciter le référendum

1077

Selon une information publiée ce samedi de 8 mai 2021, par le quotidien Le Nouvelliste, les gangs armés de Grand-Ravine et de Village de Dieu observent une trève en ce qui concerne le phénomène de kidnapping qui étouffe le pays.Le journal informe qu’ils ont trouvé cette entente avec les membres de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et de Réinsertion (CNDDR) pour une durée de deux mois.

Le Facteur Haïti, le 8 main 2021._Les bandits armés des quartiers de Grand-Ravine et Village de Dieu promettent aux membres du CNDDR qu’ils n’enlèveront aucune personne pendant une période de deux mois.C’est ce que confient les responsables de cette structure au journal Le Nouvelliste. Alors que cette période est dédiée à la réalisation du processus de référendum initié par le président Jovenel Moïse pour accoucher une nouvelle Constitution.

Le journal rapport aussi que cette entente a été trouvée entre les bandits armés et la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et de Réinsertion suite à de longues négociations au cours desquelles le phénomène de l’insécurité dont le kidnapping était au centre des discussions.

« Les groupes armés de Grand-Ravine et Village de Dieu ont observé cette trève depuis plus d’une semaine. Mais avant, ils ont libéré les gens qu’ils avaient enlevés. La plupart ont été libérés sans verser de rançon », rapporte la rédaction du journal pré-cité.

Il faut rappeler que dans son dernier rapport pour le mois d’avril, le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’homme (CARDH) dit avoir recensé 91 cas de Kidnapping dans le pays dont 49 dans les 15 premiers jours du gouvernement intérimaire du premier ministre Claude Joseph. Ce qui représente une augmentation de 300% des cas d’enlèvement enregistrés en Haïti.

Le Facteur Haïti (FH)