Accueil POLITIQUE

Nippes-Référendum : Des journalistes interdits d’accès à une rencontre organisée en « catimini » à Anse-à-Veau

663

Des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) ont bloqué l’accès aux journalistes à une rencontre liée au projet de référendum du président Jovenel Moïse organisée le mardi 11 mai 2021, à Anse-À-Veau, commune du département des Nippes par des membres du Comité Consultatif Indépendant (CCI). Hommes de loi, étudiants et écoliers, entre autres, ont connu le même sort, alors que seuls les femmes et des enfants y étaient autorisés, déplorent des membres de la population .

Le Facteur Haïti, le 11 mai 2020._Une délégation chargée de rencontrer des membres de la population autour du référendum, a été envoyée ce mardi dans le département des Nippes, plus précisément à Anse-À-Veau.La rencontre de ce mardi s’était déroulée sous de hautes mesures de sécurité.

À cette initiative, les journalistes ont été interdits d’accès.Ils ont été bloqués par des agents de police nationale d’Haïti qui sécurisent l’espace.Le sort des étudiants, écoliers et avocats qui voulaient eux aussi assister à cettte initiative, n’était pas différent de celui des journalistes.

Haïtit-Référendum : tenue d'une rencontre en catimini à Anse-À-Veau
Des journalistes haïtiens assurant la couverture d’un mouvement de protestation au Champ-de-Mars le 11 Février 2021/ Crédit photo : Arnold Junior Pierre

Pourtant, la tâche a été facilitée aux femmes et aux enfants qui ne savent même pas de quoi parlent les membres dudit Comité, rapporte un confrère de la presse depuis le département des Nippes.

Mécontentes de cet attitude affiché par les policiers aux ordres des organisateurs, les personnes interdites d’entrée ont craché leur ras-le-bol devant les locaux de l’hôtel où s’était déroulée la rencontre. Ces derniers qualifient de « dictatoriale et discriminatoire » l’action posée par les membres de ladite délégation.

Natif de la commune d’Anse-À-Veau le secrétaire général adjoint du RDNP, Wadner Édouard dénonce cette rencontre organisée en « catimini » par les chargés de mission du pouvoir en place, alors que les fils et filles de ladite commune s’apprêtaient à participer dans les débats. En revanche, M.Wadner Édouard appelle la population à la mobilisation afin de s’opposer à ce projet initié par le président de la République, Jovenel Moïse devant aboutir à l’adoption d’une nouvelle Constitution.

Nippes-Référendum : Des journalistes interdits d'accès à une rencontre organisée en "catimini" à Anse-à-Veau

À rappeler qu’avant de se rendre dans les Nippes, des membres du Comité Consultatif Indépendant (CCI) ont été chassés un peu partout dans le pays par des membres de la population et des leaders de l’opposition radicale.

Le Facteur Haïti (FH)