Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Banditisme : « La loi des gangs », ce reportage du média français « M6 » qui déshabille les autorités haïtiennes

1248

La salle des nouvelles du média français « M6 » a diffusé dans la rubrique « Enquête Exclusive » un reportage sur Haïti ayant pour titre « La loi des gangs », accusant le pouvoir en place d’être de mêche avec les bandits armés.Tournée en boucle sur la toile, la vidéo a frustré l’Ambassade d’Haïti en France.En réaction, les autorités dénoncent.

Le Facteur Haïti, le 17 mai 2021._ « La loi des gangs », est le titre d’un reportage produit par le média français « M6 » sur le fonctionnement des gangs armés en Haïti.Ce reportage du média en question a été publié dans la rubrique baptisée « Enquête Exclusive ».

Ce travail pique la colère des autorités haïtiennes par le biais de l’Ambassade d’Haïti en France. En revanche, l’institution pré-citée, à travers une note de presse, qualifie de « rumeurs » et exprime ses regrets du fait que « M6 » les prend pour des informations.

Découvrez le reportage à partir de ce lien : https://youtu.be/P_KIyFcMkF0

Voulant prendre la défense du pouvoir en place, l’Ambassade d’Haïti à Paris dément d’un revers de main, toute connivence des autorités haïtiennes avec des bandits armés. Aussi, elle dit s’insurger du fait que le reportage ait procédé à une simplification extrême de la situation du pays.

Haïti-Banditisme : "La loi des gangs", ce reportage du média français "M6" qui déshabille les autorités haïtiennes
Les hommes armés des 400 Mawozo, un gang armé opérant à Croix-des-Bouquets/ Crédit photo : Internet

« Il est regrettable que le média ait omis de présenter les faits qui montrent que la situation actuelle résulte essentiellement d’une entreprise de déstabilisation politique orchestrée contre le président en exercice, et non d’initiatives des autorités haïtiennes », a fait savoir l’Ambassade.

Dans sa note, l’institution informe que l’insécurité observée dans la capitale haïtienne est alimentée et utilisée à des fins politiques par des oligarques opposés aux réformes en cours.

En guise de conclusion , l’Ambassade a précisé que les armes de guerres détenues par les groupes armés, largement exposées dans le reportage, n’ont été ni importées ni distribuées par les autorités. Elles sont le fait d’oligarques et d’anciens élus.

Le Facteur Haïti (FH)