Accueil POLITIQUE

Haïti- Référendum : Le Ministre de l’intérieur menace d’arrêter les « saboteurs » des centres de vote

552

Louis Edner Gonzague Day, ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales menace, de mettre sous les verrous tout individu qui complote pour boycotter l’organisation du référendum constitutionnel prévu pour le 27 juin 2021.Une déclaration qui fait suite à une sortie fracassante du Président du Sénat Joseph Lambert relative à ce processus.

Le Facteur Haïti, le 27 mai 2021._En début de semaine, le Sénateur du Sud’Est, Joseph Lambert qui intervenait au micro du journaliste Thériel Thélus, a dit qu’il envisage de boycotter la tenue du référendum du 27 juin au sein dudit département.

Lors de cette sortie médiatique, le Président du Sénat de la République a même menacé d’incendier les bureaux de vote destinés à la réalisation du processus dans le Sud’Est.Cette déclaration ne laisse pas sans réaction un ministre du gouvernement de la République.

Il s’agit de Louis Edner Gonzague Day, Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales. S’opposant catégoriquement à toutes les personnes qui entendent s’attaquer aux bureaux de vote à travers le pays, l’ancien Délégué Département de l’Ouest sous la présidence de Michel Joseph Martelly, prévoit de les mettre hors d’état de nuire.

Haïti- Référendum : Le Ministre de l'intérieur menace d'arrêter les "saboteurs" des centres de vote

Selon le ministre Day, le Sénateur Joseph Lambert n’ira pas incendier les bureaux en personne. Il a laissé entendre que le parlementaire enverra sans doute, quelqu’un le faire en son nom et sa place, a t-il déclaré ce jeudi 27 mai 2021, sur les ondes de la radio Caraïbes.

« Je suis la première victime de cette Constitution. Je ne tolère pas aucun acte de violence le jour de la tenue du référendum », prévient-il, ajoutant quiconque qui manifeste sa volonté de saboter les centres de vote sera puni (e) par la loi.

Au terme de son intervention, le ministre Louis Edner Gonzague Day dit disposer ce qu’il appelle des « kòd nèf » pour sévir avec dernière rigueur contre les fauteurs de troubles.

Le Facteur Haïti (FH)