Accueil EDUCATION

Haïti-Éducation : Des centres d’examens d’État délocalisés à cause des affrontements armés

324

Le Directeur départemental de l’Ouest du Ministère de l’Éducation Nationale , Louis Fritz Dorminvil a déclaré le mardi 22 juin 2021, que des centres d’examens officiels d’État qui se trouvaient dans les zones occupées par les gangs armés dont à Martissant et au Bas Delmas, ont été délocalisés.Cette décision a été prise dans le but de permettre aux candidats de subir ces épreuves en toute quiétude d’esprit.

Le Facteur Haïti, le 22 juin 2021._Les dates fixées par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), pour le déroulement des examens d’État pour les classes de 9ème année (du 12 au 14 juillet 2021) et de Philo (du 26 au 29 juillet 2021) sont maintenues.C’est du moins ce qu’informe ce mardi, le Directeur départemental de l’Ouest de l’institution, Louis Fritz Dorminvil.

Cependant, le professeur a fait savoir que les centres d’examens qui étaient placés dans certaines zones de Port-au-Prince, notamment celles occupées par les gangs armés, ont été délocalisés.

En effet, ceux qui se trouvaient à Martissant, quartier dans lequel s’affrontent les bandits armés de « Ti Bois et Grand-Ravine » sont relocalisés à Carrefour, Commune du département de l’Ouest d’Haïti, dit-il.

Haïti- Éducation : Délocalisation des centres d'examens
Des élèves haïtiens subissent les examens officiels d’État/ Crédit photo : Site officiel du Ministère de la l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP)

Les autorités éducatives haïtiennes s’inscrivent dans cette démarche dans l’objectif de permettre aux élèves de subir les tests en toute tranquilité, selon le responsable.

Il a ajouté que certains centres mis aussi en place dans les zones de Bas Delmas, sont concernés par cette mesure.Ce, en raison des affrontements armés qui y ont été aussi enclenchés par le « G9 en Famille et Alliés ».

À titre de rappel, plusieurs centaines de personnes quittent Martissant depuis 22 jours pour se réfugier à Carrefour, en raison de la bataille des gangs armés qui s’éclate dans la 3ème Circonscription de Port-au-Prince.Les élèves qui y habitaient ne peuvent pas se rendre dans leurs écoles respectives pour pouvoir se préparer davantage.

Haïti-Éducation : Des centres d'examens d'État délocalisés à cause des affrontements armés
Des familles de Martissant chassées par des gangs/ Crédit photo : Anonymat

Déjà, certains d’entre-eux disent ne savent pas encore quoi faire pour récupérer leurs fiches d’accès aux centres d’examens car, leurs institutions scolaires sont à Martissant.

Le Facteur Haïti (FH)