Accueil ELECTIONS

Haiti : L’argent du référendum pourrait être servi au bénéfice de la population, selon le Ministère Famille Colin

217

Le référendum constitutionnel annoncé pour ce dimanche 27 juin a été reporté en raison de la multiplication des cas de covid-19 dans le pays. Cependant plus de 40 millions de dollars ont été utilisés pour les préparatifs. Le ministère Famille Colin pense que cet argent pourrait servir à bien des filières au bénéfice de la population.

Le Facteur Haïti, le 27 juin 2021._N’était ce pas la multiplication des cas de Covid-19, la population allait prendre ou pas le chemin pour aller participer au référendum constitutionnel contesté non inclusif, préalablement prévu pour ce 27 juin reporté finalement par le Conseil électoral provisoire suite au renouvellement de l’état d’urgence sanitaire.

Si le référendum est reporté et que jusque-là aucune nouvelle date n’est encore fixée, les dépenses effectuées pour les préparatifs sont enormes pour un pays où tout est prioritaire, souligne le MFC représenté par son ambassadeur Steeve M. Colin

Ainsi, le Ministère Famille Colin ( MFC) croit que cette somme pourrait d’abord aider à faire face aux problèmes de l’insécurité qui accable les familles haïtiennes. Pour rappel des bandits prennent la troisième circonscription de Port-au-Prince en otage depuis le premier juin devant une police nationale dépassée par les événements. C’est le cas aussi pour Bel Air, Bas Delmas, Croix des Bouquets, Cité Soleil et Laboule 12, à Pétion -Ville, entre autres.

Parallèlement, il souligne aussi d’autres  secteurs comme l’agriculture, l’éducation qui ont besoin plus d’investissements.

Haiti : L'argent du référendum pourrait être servi au bénéfice de la population, selon le Ministère Famille Colin

Jusqu’à date le palais national, le palais législatif et le palais de justice détruits lors du tremblement de terre de 12 janvier pourraient bénéficier de cette somme gaspillée sans oublier les enfants de rues qui ne cessent de multiplier aux yeux et à la barbe des dirigeants, et l’hôpital de l’université d’État d’Haïti.

De fond CIHR passant par Petro  Caribe et celui du référendum,  l’ambassadeur du MFC rappelle aux autorités *« Kouri Sonje Bouke »* et encourage l’État à prioriser la restauration de l’autorité de l’État au lieu de se  patauger dans l’assistanat.

Le Facteur Haïti (FH)