Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Tuerie à Delmas 32 et à Christ-Roi : Le Premier Ministre Claude Joseph verse des larmes de crocodile face à l’insécurité

306

Le Premier Ministre haïtien Claude Joseph, en conférence de presse le jeudi 1er juillet 2021, sur les tueries à Delmas 32 et à Christ-Roi qui ont causé la mort d’au moins 15 personnes dont les journalistes Diego Charles et Marie Antoinette Duclair,  fondit en larmes.Tout porte à croire qu’il a pleuré Netty, qu’il a présentée comme une sœur.

Le Facteur Haïti, le 2 juillet 2021._Au terme d’un Conseil des Ministres à l’extraordinaire mercredi sur les drames à Delmas 32 à Christ-Roi, le Premier Ministre Claude Joseph accompagné du Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, le Ministre de la justice Me Rockfeller Vincentnt et d’autres membres du gouvernement s’étaient présentés en conférence de presse hier jeudi 1er juillet 2021.

D’entrée, le Commandant en chef de l’institution policière Léon Charles a réaffirmé sa position. « Les tueries survenues à Delmas 32 et à Christ-Roi a été orchestrée par membres de « Fantômes 509″, en représailles à l’assassinat du porte-parole du SPNH-17, Guerby Geffrard », a-t-il persisté et signé.

Il dit detenir cette confirmation selon les premiers éléments d’information d’une enquête menée par la police nationale d’Haïti au niveau de la zone. Ce, quelques heures après l’attaque.

Haïti-Tuerie à Delmas 32 et à Christ-Roi : Le Premier Ministre Claude Joseph verse des larmes de crocodile face à l'insécurité
Léon Charles, Directeur Général a.i de la police nationale d’Haïti (PNH)

« Les assassins ont été toujours connus.Certains parmi ceux qui ont concocté la fusillade ont été déjà identifiés.La police ne reste pas inactive.Pour cela, des mesures sont déjà prises afin de poursuivre les malfrats partout où ils sont pour freiner les actes de banditisme auxquels la population fait face », promet à nouveau Léon Charles.

Malgré ses affirmations, le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti, demande à la population, notamment aux familles des victimes de lui accorder du temps pour confirmer son hypothèse accusant les hommes de « Fantômes 509 ». Contradiction totale !

De son côté, le Premier Ministre a.i Claude Joseph se dit consterné par cette fusillade entraînant l’assassinat d’au moins 15 compatriotes parmi lesquels le journaliste Diego Charles et la militante politique de l’opposition Marie Antoinette Duclair. Il a qualifié « d’attaque terroriste » ce drame.

« Marie Antoinette Duclair (Netty) était mon amie, plus qu’une amie.C’était ma sœur.Le repect était mutuel au-delà des idéologies et divergences politiques. Quant à Diego Charles, nous partageons un lien d’amitié grâce à Netty. Il était aussi un ami », a déclaré le Premier Ministre Claude Joseph.

Haïti- Insécurité : Le gouvernement se prononce
Le Premier Ministre haïtien Claude Joseph en larmes, en pleine conférence de presse le jeudi 1er juillet 2021

En parlant de ces deux jeunes, le chef du gouvernement par intérim fondit en larmes pendant près de deux minutes avant de poursuivre son discours. Signe de faiblesse face aux assauts des bandits notoires ou d’un manque d’autorité?

Se montrant préoccupé et indigné par cette offensive des bandits armés, le chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) pour terminer ses propos, donne garantie aux familles des défunts que cet acte ne restera pas impuni. Le pays attend la croncrétisation de cette promesse du Premier Ministre.

Le Facteur Haïti (FH)