Accueil INSÉCURITÉ

Assassinat du Président Jovenel Moïse : Des Capois réclament justice pour le défunt

214

La Ville du Cap-Haïtien située dans le département du Nord d’Haïti, réclame justice pour le Président Jovenel Moïse.Le Premier mandataire de la Nation a été assassiné en sa résidence privée, à Pèlerin 5, dans la soirée mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021.À travers les rues de la Ville, des bandroles sont constatées, ajoutant des revendications exposées sur des murs.

Le Facteur Haïti, le 21 juillet 2021._La Ville du Cap-Haïtien s’active pour rendre un dernier hommage ô combien mérité au Président Jovenel Moïse, assassiné en sa résidence privée.Dans cette optique, ses funérailles nationales sont fixées au vendredi 23 juillet 2021 dans la Cité Christophienne.

Attristée par l’assassinat du chef de l’État, la population Capoise réclame justice pour le défunt.En ce sens, des bandroles sont placées à travers plusieurs coins et recoins de la deuxième ville du pays.

Haïti : Justice pour Jovenel Moïse
À Cap-Haïtien, les habitants croient encore en la justice haïtienne!

C’est le cas de celle située devant la Délégation Départementale du Nord sur laquelle on peut lire : Justice pour le Président Jovenel Moïse.

De plus, sur la route de « Latanerie », des Capois crâchent leur ras-le-bol et leur indignation.Sur un mur, ils ne cessent de crier « Justice » pour le défunt Président.

On peut voir aussi à l’œil nu que ces derniers accusent des anciens et actuels hauts fonctionnaires de l’État ainsi qu’un homme d’affaires dans l’exécution du locataire du Palais National.

Assassinat du Président Jovenel Moïse : Des Capois réclament justice pour le défunt
Sur la route de Latanerie, des habitant réclament justice pour le Président Jovenel Moïse

À rappeler que ce mercredi, le Directeur Général a.i de la police nationale Haïti, Léon présent dans la deuxième Ville du pays en prélude aux funérailles de Jovenel Moïse a été mal accueilli par, car il a été hué par un groupe de protestataires qui réclament son arestation.Ils l’accusent d’être l’un des présumés suspects dans le crime.

Le Facteur Haïti (FH)