Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Sécurité : 5 nouveaux policiers en renfort à Moïse Jean-Charles sur la demande de la Communauté Internationale

847

La police nationale d’Haïti (PNH) envoie cinq (5) agents de l’institution en renfort à l’ancien Sénateur du Nord, Moïse Jean Charles.L’ex Maire de Milot a bénéficié cette aide sur la demande de la Communauté Internationale, confirme le jeudi 22 juillet 2021, le leader de la « Plateforme Pitit Desalin » sur les ondes de la radio Méga.

Le Facteur Haïti, le 22 juillet 2021._Figure de proue de l’opposition radicale, l’ancien Sénateur Moïse Jean Chales est sujet de menaces suivies d’attaques armées dit-il, notamment après l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Dans cette optique, la police nationale a renforcé sa sécurité en augmentant l’effectif des agents affectés à son service.

Haïti-Sécurité : 5 nouveaux policiers en renfort à Moïse Jean-Charles sur la demande de la Communauté Internationale
Des policiers haïtiens à bord d’une patrouille

Répondant aux questions du journaliste Romanès Samedi, à l’émission « BOOSTER » ce jeudi sur les ondes de la Radio Méga, le leader de la « Plateforme Pitit Desalin », confirme que cinq (5) nouveaux policiers sont mis à sa disposition.Cette décision vient de la Communauté Internationale, soutient-il

« L’effectif des agents a été augmenté suite à une demande de la Communauté Internationale qui exprime ses préoccupations pour ma sécurité.Donc, l’idée première n’était pas de la Police Nationale d’Haïti (PNH) », a confié Moïse Jean-Charles.

Haïti-Sécurité: Renforcement de la sécurité du Sénateur Moïse Jean sur la demande de la Communauté Internationale
L’ancien Sénateur Moïse Jean Charles / Crédit photo : Google

La sécurité de l’ex-candidat à la présidence a été renforcée quelques jours après l’assassinat par un commando armé, du Président Jovenel Moïse, en sa résidence Privée, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.Et, dans la matinée du mercredi 7 juillet, l’ancien Maire de Milot avait alerté que sa résidence privée a été aussi attaquée par des hommes lourdement armés malgré qu’il ne s’y trouvait lors de l’action.

Le Facteur Haïti (FH)