Accueil POLITIQUE

Décrets pris par Jovenel Moïse : Bras de fer entre le Premier ministre et le secrétaire géneral du conseil des ministres

336

Le Premier ministre haïtien Ariel Henry a programmé pour ce mercredi, son premier Conseil des Ministres.Une grande première depuis son installation à laquelle le Secrétaire Général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice n’a pas participé.Ce dernier dit s’opposer catégoriquement à l’annulation du décret portant sur la création de l’Agence Nationale d’Intelligence (ANI) pris par l’ancien Président assassiné, Jovenel Moïse.

Le Facteur Haïti, le 28 juillet 2021._Le décret portant sur la création de l’Agence Nationale d’Intelligence (ANI) pris par l’ancien Président Jovenel Moïse, laisse une guerre ouverte entre le nouveau Premier Ministre Ariel Henry et le Secrétaire Général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice.

Huit (8) jours après son installation le mardi 20 juillet 2021, comme nouveau chef du gouvernement, le Premier Ministre Ariel Henry a programmé ce mercredi 28 juillet, son premier Conseil des Ministre.À l’odre du jour, figure le point 7 relatif à l’annulation de certains décrets pris par l’ancien Chef de l’État dont celui portant à la création de l’ANI.Point contre lequel s’oppose Rénald Lubérice.

Rénald Lubérice, Secrétaire Général du Conseil des Ministres / Credit photo : Facebook

S’érigeant en défenseur de ce décret, le Secrétaire Général du Conseil des Ministres brille par son absence par respect dit-il, pour l’ancien locataire du Palais National exécuté en sa résidence privée, à Pèlerin 5.

Rénald Lubérice souligne pour le nouveau Premier Ministre Ariel Henry que : « le point 7 de l’ordre du jour du Conseil des Ministres programmé pour ce mercredi par le gouvernement se fait en dehors de la loi ». Pour le Secrétaire Général du Conseil des Ministres, cette décision du nouveau locataire de la Primature traduit la violation flagrante de l’article 159 de la Constitution.

Dans une note, il a écrit ce qui suit : « Le Premier ministre a le pouvoir réglementaire mais ne peut jamais suspendre, ni interpréter les lois, actes et décrets, ni se dispenser de les exécuter », peut-on en lire.

Ariel Henry, Pemier Ministre Haïtien/ Crédit photo : Facebook

« En conséquence, et pour le respect de la mémoire du Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moise lâchement assassiné en sa résidence privée le 7 juillet 2021 et dont les autorités peinent encore à arrêter les auteurs intellectuels, je me vois dans l’obligation de m’absenter à la réunion de ce matin », a motivé Rénald Lubérice.

À titre de rappel, Rénald Lubérice avait aussi pris pour cible l’ancien Premier Ministre Jouthe Joseph suite à sa décision d’ordonner de détinter les véhucles à cause du phénomène du kidnapping qui ravageait le pays.

Le Facteur Haïti (FH)