Accueil INSÉCURITÉ

Port-au-Prince : John, 32 ans et père de 2 enfants, tué dans une succursale de « Paryaj Pam »

695

Jonh, un jeune homme de 32 ans et père de deux (2) enfants âgés respectivement de 4 ans et de 5 mois, a été assassiné mardi dernier, à l’intérieur d’une succursale du jeu de hazard appelé « PARYAJ PAM », situé à l’Avenue Lamartinière (Bois Verna).Le crime est dénoncé par sa femme le lundi 2 Août 2021, sous les ondes de la Radio Caraïbes FM, au journal « Premye Okazyon ».

Le Facteur Haïti, le 2 Août 2021._Le Bureau du jeu de hazard connu sous l’appellation « PARTAJ PAM », au Bois-Verna, a été Mardi denier, le centre théatral d’un spectacle de mauvais goût. En milieu de journée, un pratiquant des paris sportifs a été tué à l’intérieur de l’entreprise.

La victime répond au nom de « John ». Âgé de 32 ans. Le défunt est père de deux (2) enfants de 4 ans et de 5 mois, selon les déclarations faites par sa femme, sous les ondes de la radio Caraïbes FM.

Selon la dame, elle a appris cette triste nouvelle en revenant de chercher son enfant de l’école.Un proche de la victime qui s’était rendu sur les lieux en premier, a été empêché par les responsables de la boîte de toucher ni pleurer le jeune homme, alors qu’ils avaient déjà fait appel à leur juge de paix pour dresser le constat, raconte t-elle.

Haiti: Un jeune amant du jeu de hazard assassiné

« La première version qu’ils ont avancée c’est que mon mari est mort des suites d’une « frappe mystique » et s’est éffondré à l’intérieur de la salle.Or, on nous rapporte qu’il n’y avait rien dans l’espace », a poursuivi la dame.

La veuve confirme que d’une part, des orifices sont constatés sur son corps et d’autre part, il est écorché, ajoutant une trace dans l’un de ses yeux, crie t-elle, dénonçant du fait que les gérants de cette entreprise du jeu de hazard avaient fait le forcing pour transferer le corps sans vie à une morgue privée avant même l’arrivée des membres de sa famille.

Après la mort du jeune homme, sa femme a laissé entendre qu’aucun des responsables de l’entreprise ne l’appellent.Ce qui veut dire pour elle que ces deniers jouent pieds et mains pour tuer le dossier dans l’œuf.

Haiti: Un jeune amant du jeu de hazard assassinéCependant, elle dit n’entendre pas lâcher prise, car elle a déja saisi un cabinet d’avocats sur cette affaire. En attendant, le cadavre devrait subir des tests d’autopsie pour tenter de diagnostiquer les causes de sa mort, selon es proches de « John ».

Le Facteur Haïti (FH).