Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité : Tirs nourris, mort d’hommes suivis de blessés par balles, des passagers ont vécu l’enfer hier jeudi à Martissant

515

Le calvaire des personnes qui fréquentent l’entrée Sud de la Capitale haïtienne se poursuit. Hier jeudi 5 Août 2021, des passagers ont vécu un spectacle de mauvais goût à Martissant, à cause de la bataille des gangs rivaux qui y sévit depuis plus de deux (2) mois.En conséquence, au moins une personne est décédée, plusieurs autres sont sorties blessées par balles, alors qu’un mini-bus a chaviré et le nombre de victimes à bord n’a pas encore été révélé.

Le Facteur Haïti, le 6 Août 2021._Les bandits armés occupant l’entrée Sud de la Capitale haïtienne, notamment dans la 3ème circonscription de Port-au-Prince, ont encore frappé. Hier jeudi 5 Août, ils ont semé la terreur à Martissant, selon les constats de plusieurs sources concordantes requérant l’anonymat contactées par la rédaction de l’agence.

Leur nouvelle sortie d’hier a fait de nouvelles victimes dans les rangs des la population civile.Des informations confirmées aupès de ces sources dignes de foi, laissent croire qu’au moins une personne a été tuée par balles.Le défunt est originaire de Bizoton 53. Ajouter à cette perte en vie humaine, plusieurs autres sont sorties blessées, ont confié nos sources.

Haiti: Martissant sent le sang
Des rues désertes à Martissant/ Photo extraite de la vidéo décrivant la scène

Du haut des dégâts sus-évoqués, les malfrats ont fait feu sur un mini-bus assurant le tansport des passagers en povenance de Port-au-Prince à destination de la Commune de Carrefour et d’autres zones avoisinantes.Á cause de cette attaque armée, le véhicule a chaviré avec tous les passagers à son bord. L’action s’est passée entre « Martissant 15 et 17 ».

Une courte vidéo tournée en boucle sur les médias sociaux, notamment WhatsApp, montrent des rues désertes, suivies du minu-bus sur la voie publique avec ses quatres (4) cahoutchoucs rivés vers le ciel.Le bilan de cet accident n’a pas encore été révélé.

Á l’extérieur du mini-bus renversé, certains passagers tentent de s’en sortir sous le choc, tandis que d’autres ainsi que le chauffeur restent figés au bas de l’engin, crient plusieurs voix dans ladite vidéo diffusée.

Vue partielle de la situation à Martissant lors de la première semaine de la bataille des gangs au début du mois de Juin/ Crédit photo : Anonymat

Aussi faut-il rappeler que cette situation s’installe à Martissant environ deux (2) mois de cela, soit depuis le 1er Juin 2021, alors que lors de son installation, le Premier Ministre Ariel Henry avait promis de s’attaquer et de résoudre le climat d’insécurité qui sévit dans le pays, notamment à Martissant.

Participant récemment à l’émission « Haïti Débat », animée par le journaliste Garry Pierre-Paul Charles sous les ondes de la radio « Scoop FM », le chef du CSPN a redonné garantie que Martissant renaîtra bientôt de ses cendres.

Le Facteur Haïti (FH)