Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Santé : La ministre à la condition féminine promet d’accompagner Roselène Estimphil blessée par balles jeudi à Martissant

119

Roselène Estimphil a été atteinte de plusieurs balles lors d’une attaque armée ochestrée jeudi par des bandits armés contre un autobus à Martissant, situé à l’entrée Sud de la Capitale.La victime a été transportée en urgence à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), sans avoir été prise en charge faute d’argent.Souffrante, elle a reçu hier vendredi 6 Août 2021, la visite de la Ministre à la condition feminine et aux droits de la femme, Sofia Loréus.

Le Facteur Haïti, le 7 Août 2021._La Ministre à la condition féminine et aux droits des femmes, Sofia Loréus a visité vendredi, à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) communément appelé « l’Hôpital Général », la dame Roselène Estimphil.Cette dernière fait partie des personnes qui ont été victimes d’une attaque armée orchestrée jeudi contre un autobus de transport en commun à Martissant, entrée Sud de Port-au-Prince.

Au cours de cette visite, la ministre était accompagnée d’autres personalités dont le Dr. Jessie Colimon Adrien, Directrice Exécutive dudit hôpital.La titulaire du MCFDF a voulu s’enquérir de l’état de santé de la victime, a-t-elle précisé.

Son intervention a été survenue après avoir été informée de la situation de la Dame sous les ondes de la Radio Caraïbes, arguant que faute de moyens financiers, elle n’avait pas été prise en charge au centre du plus grand centre hospitalier du pays, a confié la Ministre.

« La malade était presque seule.Préoccupée, j’ai demandé à un membre de mon cabinet de l’assister afin qu’elle ne manque de rien », soutient Sofia Loréus.

C’était aussi l’occasion pour la titulaire dudit ministère de promettre la victime tout son appui avec l’aide de ses associés.

Haiti: Martissant sent le sang
Des rues désertes à Martissant/ Photo extraite de la vidéo décrivant la scène

Aussi faut-il mentionner que Roselène Estimphil n’est pas la seule victime de cette attaque armée. En fait, pas moins de deux personnes ont été aussi tuées, avons-nous appris.

Le Facteur Haïti (FH)