Accueil INSÉCURITÉ

Haiti : L’OPC condamne l’assassinat de Me Roberson Louis et dénonce le « sale besogne » des bandits en service

201

Des bandits armés ont abattu dans l’après-midi du samedi 7 juillet 2021, á Delmas 69, Me Roberson Louis, avocat au Barreau de Port-au-Prince.Dans une note publiée ce dimanche, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) dit condamner l’assassinat de l’homme de loi et dénonce le « sale besogne » des bandits en service, un mois après l’exécution du Président Jovenel Moïse.

Le Facteur Haïti, le 8 juillet 2021._ L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) dit avoir appris avec indignation, l’assassinat spectaculaire de Me Roberson Louis. Le crime a été commis par Des hommes armés circulant à motocyclettes, en début d’après-midi du samedi 7 Août 2021, à Delmas 69, alors que l’avocat venait d’effectuer une transaction dans une banque commerciale de la Commune.

Selon une note de l’institution, Me Roberson Louis, avocat au Barreau de Port-au-Prince, a travaillé pendant plusieurs années au Comité des Avocats pour le Respect des Libertés Individuelles (C.A.R.I). Il a aussi collaboré activement au Cabinet Gassant, dirigé par le Feu Me Enerlio Gassant, décédé le 20 janvier 2012, soit 10 ans après une tentative d’assassinat contre sa personne le 23 mars 2021.

En tant qu’institution nationale de promotion et de protection des droits humains, l’OPC dit condamner l’assassinat de l’homme de loi.

Il dénonce aussi du fait qu’un mois après l’assassinat crapuleux du Président Jovenel Moïse en date du 7 juillet 2021, les bandits en service, continuent, en toute impunité, leur « sale besogne » qui endeuille profondément les familles haïtiennes.

Ces derniers dictent leur loi, en raison de « l’incapacité de la police nationale d’Haïti (PNH) de protéger les vies et les biens mais aussi et surtout, face à un système judiciaire moribond, inopérant, insensible et indifférent à la poursuite des présumés criminels », regrette l’OPC.

Le Facteur Haïti (FH)