Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité : Rencontre entre le chef de gang de Village de Dieu et un comité de paix dont Yvon Jérôme est membre

529

Un groupe de citoyens issus de différents secteurs formant un comité de paix dont l’ancien Maire de la Commune de Carrefour Yvon Jerome, a rencontré le chef de gang de Village de Dieu, « Izo » afin de négocier une trève entre les gangs qui s’affrontent dans la 3ème Circonscription de Port-au-Prince, notamment à Martissant.Une photo de souvenir prise entre les participants à cette rencontre, a été publiée hier mardi 10 Août 2021, sur les réseaux sociaux.

Le Facteur Haïti, le 11 Août 2021._La situation de tension qui prévaut dans dans 3ème circonscription de Port-au-Prince, notamment à Martissant préoccupe des notables du quartier ainsi que l’ancien Maire de la Commune de Carrefour, Yvon Jérôme.

C’est en ce sens qu’un comité de citoyens issus de différents secteurs de la zone a rencontré hier Mardi 10 Août 2021, le chef de gang de Village de Dieu, en la personne de « Izo » ainsi connu.Cette rencontre avait pour but de sollociter un « cesser le feu » auprès des gangs rivaux qui s’affrontent depuis environ deux (2) mois à l’entrée Sud du pays.

Au terme de cette rencontre, une photo immortalisant l’initiative a été tirée pour les membres dudit comité ayant à leurs côtés le chef de fil de Village de Dieu,  »Izo » encagoulé.

Prise de photo entre les membres du comité et le Chef de gang de Village de Dieu, « Izo » ainsi connu, positionné à gauche/ Crédit photo : Internet

Ensuite, les initiateurs persistent et signent que l’insécurité qui ravage la 3ème Circonscription de Port-au-Prince peut-être résolue grâce aux pourparlers entre les leaders et les groupes rivaux armés.

En quête d’une trève urgente, une deuxième rencontre est prévue dans les prochaines heures avec un autre groupe d’hommes armés, selon les informations fournies par les organisateurs.

Aussi faut-il rappeler que la bataille des gangs qui s’installe dans la 3ème Circonscription de Port-au-Prince a entraîné la mort de plusieurs dizaines de personnes ainsi que des blessés, ajoutant l’évacuation de plusieurs centaines de familles.

Le Facteur Haïti (FH)