Accueil INTERNATIONAL

Justice : Le Canada condamne la peine de mort infligée à un de ses ressortissants detenu en Chine

115

Condamné à la peine de mort en janvier 2019 pour « trafic de drogue » en Chine, Robert Schellenberg, un ressortissant canadien a vu son appel rejeter ce mardi 11 Août 2021, par la Cour Populaire Supérieure de la province du Liaoning. L’instance judiciaire a indiqué que les procédures étaient légales et la sentence est appropriée malgré la ferme opposition du Canada contre cette décision.

Le Facteur Haïti, le 11 Août 2021._La chancellerie canadienne s’est prononcée ce mardi sur le cas de son ressortissant, Robert Shellenberg detenu en Chine.

En effet, à travers un communiqué de presse rendu public par Marc Garneau, Ministre canadien des affaires étrangères, il affirme que
« le Canada condamne fermement la décision de la Chine de maintenir la peine de mort contre son ressortissant Robert Schellenberg ».

« Le Canada a maintes fois exprimé à la Chine sa ferme opposition envers cette peine « cruelle et inhumaine ».Nous continuerons d’intervenir auprès des responsables chinois aux plus hauts niveaux pour qu’ils accordent la clémence à M. Schellenberg », peut-on lire dans ledit communiqué.

Reconnu coupable de contrebande de 222 kilogrammes (448 livres) de méthamphétamine, selon le tribunal, Robert Schellenberg a été condamné en novembre 2018 à 15 ans de prison en lui infligeant la peine de mort en janvier 2019 après un nouveau procès d’une journée.

Toutefois, le Canada tient à avoir la libération de Mr Schellenberg ainsi que deux autres canadiens dont l’ancien diplomate Michael Kovrig ainsi qu’un ancien entrepreneur Michael Spavor, arrêtés comme moyen de pression sur Ottawa pour obtenir la mise en liberté de Meng Wanzhou, Directrice Générale et fille du fondateur du géant des télécommunications chinois « Huawei ».

Le Facteur Haïti (FH)