Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Séisme : La FENAMH s’agenouille devant les dépouilles des défunts dont Jean Gabriel Fortuné et appelle à l’aide

104

La Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH) exprime son indignation suite au passage du séisme de magnitude 7.2 qui a saccagé le Grand Sud pays, entraînant ainsi la mort de plus d’un millier de personnes dont l’ancien maire de la ville des Cayes, Jean Gabriel Fortuné. En conférence de presse le lundi 16 Août 2021, le Président de ladite Fédération, Denoil Anténor appelle les populations des villes frappées par cette tragédie à la vigilance. L’édyle de Bel’Anse plaide aussi en faveur de l’aide ainsi qu’une intervention urgente de l’État au profit des familles affectées.

Le Facteur Haïti, le 16 Août 2021._Un tremblement de terre de magnitude 7.2 a été ressenti en Haïti dans la matinée du samedi 14 Août 2021.Au passage, ce séisme a frappé le Grand Sud du pays, notamment les Cayes, les Nippes et la Grand’Anse, entre autres, ayant des morts et des blessés graves. Parmi les personnées décédées sous les décombres, figure l’ex-maire de la Ville des Cayes, Jean Gabriel Fortuné.

En marge d’une conférence de presse ce lundi, la Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH) se dit dévastée par les pertes en vies humaines causées par cette catastrophe naturelle dont l’ex-maire des Cayes. Pour l’occasion, le Président de la Fédération, Denoil Anténoir exprime sa désolation suite à la destruction de certaines maisons ainsi que d’autres infrastructures du pays.

L’édyle de la commune de Bel’Anse dit partager sa peine avec les familles qui ont leurs proches tués ou bien blessés suite au passage de cette tragédie.C’était aussi l’occasion pour M.Anténor de lancer un appel à la solidarité nationale en faveur des victimes des départements affectés, en demandant aux populations touchées de rester « vigilantes ».

Exprimant ses vives préoccupations, le Président de la FENAMH a fait des recommandations aux autorités étatiques haïtiennes afin de secourir les sinistrés.D’abord, Denoil Anténor demande au gouvernement de mobiliser un « Centre d’Opération d’Urgence Départementale et Communale » afin de coordonner les premiers secours et les aides destinés aux sinistrés.

Ensuite, le chef de file de la FENAMH invite les maires, de concert avec les services techniques départementaux et les autres partenaires techniques et financiers, les ONG (s) Départementaux à réaliser dans un délai ne dépassant pas les 72 heures, une évaluation multi-sectorielle des dégâts enregistrés. Ces entités doivent aussi prendre en compte les doléances des victimes sur la meilleure mesure à adopter pour la distribution de l’aide en urgence et la reconstruction des régions détruites.

De plus, le Président de la Fédération Nationale des Maires d’Haïti sollicite l’aide des autres Départements non affectés de collecter des des dons de médicaments, de nourritures, des vêtements ainsi que toute autre aide de leur commune respective afin de les transférer aux Présidents des associations départementales en faveur des familles dans le besoin.

Et enfin, le Maire Denoil Anténor dit recommander la formation d’une structure baptisée  »Autorité Départementale pour la Reconstruction et le Développement Local » regroupant les representants des municipalités et ceux de la Société Civile. Les communes touchées auront chacune trois (3) membres pour la mise sur pied d’un « Conseil de Développement Communal » composé des membres des Directions Départementales de tous les ministères pour la coordination des choses.

Le Facteur Haïti (FH)