Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité : 2 médecins kidnappés, une dame enceinte et son bébé décédés

262

Les Docteurs Hervé Chéry et Waqens Alexandre respectivement gynécologue et orthopédiste, ont été kidnappés en début de semaine par des bandits armés. Le Docteur Hervé Chéry était accompagné d’une dame enceinte du nom de Kénia Saint-Jacques pour lesquelles les ravisseurs exigent 300 mille dollars américains en échange de leur libération.

Le Facteur Haïti, le 19 Août 2021._Les kidnappeurs reprennent timidement services dans le pays. En effet, des bandits armés ont enlevé deux (2) médecins en Haïti, respectivement à Pétion-Ville et à Tabarre, Département de l’Ouest d’Haïti.

Les victimes répondent respectivement aux noms de Dr. Hervé Chéry (gynécologue) et Waqens Alexandre (orthopédiste), selon les informations disponibles.

Quant à Docteur Hervé Chéry, il a été kidnappé en compagnie d’un dame enceinte dont le nom est Kénia Saint-Jacques, selon les déclarations faites ce jeudi matin par la petite sœur de la Dame sur les ondes de la Radio Caraîbes. Les kidnappeurs ont réclamé 300 mille dollars américains pour libérer les deux personnes pré-citées, déclare la fille.Toujours selon la jeune fille, le Docteur Hervé Chéry devrait intervenir sur la dame enciente.

D’autres informations ont révélé que la dame enceinte ainsi que son bébé sont décédés pour n’avoir pas eu le temps de réaliser une césarienne avec le gynécologue, Dr Hervé Chéry.

En ce qui concerne le Docteur Waquens Alexandre, cet orthopédiste a été enlevé à Torcel, Commune de Tabarre, département de l’Ouest d’Haïti, alors qu’il s’apprêtait à secourir Les blessés du séisme du Grand Sud.

Dénonçant le kidnapping des Médecins dont l’un de ses seins, en la personne du Docteur Hervé Chéry, la DASH annonce la fermeture des portes de ses différentes institutions dès ce jeudi 19 Août 2021. « Seuls les cas d’urgence seront reçus », pécisent les responsables.

 » La DASH proteste contre le kidnapping hier soir d’un de ses médecins à PV qui allait pratiquer une césarienne , la mère et le bébé sont décédés. La DASH ferme les portes de ses hôpitaux demain sauf pour les cas d’urgence pour exiger la libération du médecin », selon les écrits de la radio RFH en Haïti.

Le Facteur Haïti (FH)