Accueil EDUCATION

Haïti-Éducation : Le Vice-président du SEMENFP fustige le comportement de la Coordonnatrice Du PNCS, Djina Delatour

189

Le dossier opposant la journaliste Nancy Lainé Isaac et l’infirmière Dijna Delatour, actuelle Coordonnatrice du Programme National de Cantine Scolaire (PNCS) défraie toujours la chronique.En conférence de presse le mardi 31 Août 2021, Léo Junior, Vice-Président du Syndicat des Employés du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (SEMENFP) et membre de la Plateforme Haïtienne des Organisations des Travailleurs en Éducation (PHOTE) dénonce le comportement de la cheffe de file de la boîte. Selon le syndicaliste, elle refuse d’accepter son transfert au sein de l’INFP, malgré une note émanant du ministère.

Le Facteur Haïti, le 1er Septembre 2021._À quelques jours de la réouverture des classes, le transfert de la Coordonnatrice du Programme National de Cantine Scolaire (PNCS), Djina Delatour au sein de l’institut National de la Formation Professionnelle (INFP) perdure encore.

Cependant, elle devrait faire ses valises au profit de Nancy Laîné Isaac, selon deux correspondances datées du 12 Août 2021.Fort de son refus d’y aller, les responsables de la Plateforme Haïtienne des Organisations des Tavailleurs en Éducation (PHOTO) se sont présentés en conférence de presse mardi pour s’en prononcer.

Haïti-Éducation : Des syndicalistes opinent sur la rentrée des classes
Des syndicalistes dont Léo Junior en conférence de presse le 31 Août 2021/ Crédit Photo : Dieumaître Dessources

Pour l’occasion, Léo Junior, membre de cette association syndicale au plus haut citée et Vice-président du Syndicat des Employés du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionelle (SEMENFP) dit dénoncer le comportement de Djina Delatour.

Selon le syndicaliste, la dame prend la boîte en otage depuis plusieurs mois, alors qu’une correspondence signée de la Ministre de l’Éducation Nationale, Marie Lucie Jospeh l’envoie à l’Institut Nationale de la Formation Professionelle (INFP).

« Il ne revient pas à elle de venter le résultat de son travail au sein du PNCS. Ça concerne les syndicalistes, les Directeurs d’écoles inscrites dans ce programme ainsi que les élèvent qui bénéficient cette aide », a déclaré Léo Junior.

Léo Junior se prononce sur la guerre de pouvoir entre Nancy Laîné Isaac et Djina Delatour/ Photo : Dieumaître Dessources

Lors de cette sortie médiatique, le vice-président du SEMENFP critique aussi le manque de leadership de la ministre ainsi que l’incompréhension de Djina Delatour qui dit-il, boude la décision de Marie Lucie Joseph, alors qu’il s’agit de sa « Supérieure Hiérarchique ».

Exprimant ses vives préoccupations par rapport à la gestion de la Coordonnatrice qui reste ferme au poste, Léo Junior demande au Premier Ministre Ariel Henry et à la ministre de l’Éducation Nationale Marie Lucie Joseph de prende toutes les dispositions nécessaires afin de procéder à l’installation de Nancy Lainée Isaac au poste de Coordonatrice Génrale du PNCS et ceci, avant la réouverture des classes.

Le Facteur Haïti (LFH)