Accueil INTERNATIONAL

Voyage clandestin : Des migrants haïtiens chassés par la misère et l’insécurité, bloqués entre le Panama et la Colombie

387

Des milliers de migrants dont des Haïtiens sont coincés depuis environ 20 jours à Necocli, une petite ville près de la frontière entre la Colombie et le Panama. Avec l’objectif d’atteindre l’Amérique du Nord, certains affirment qu’ils ont été chassés de leurs pays par l’insécurité et la pauvreté, tandis que d’autres évoquent la crise économique liée à la Covid-19, ont rapporté certains médias des deux pays.

Le Facteur Haïti, le 16 Septembre 2021._En quête d’une meilleure vie, des milliers de personnes, notamment des haïtiens et haïtiennes, quittent leur pays respectif à destination de l’Amérique du Nord.

Cela fait environ 20 jours depuis que ces migrants sont bloqués à Necocli, une petite ville de la Colombie.Ces ressortissants vivent dans des conditions sanitaires critiques et déplorables.

Voyage clandestin : Des migrants haïtiens chassés par la misère et l'insécurité, bloqués entre le Panama et la Colombie

En attente qu’un bateau les emmène de l’autre côté de la baie d’Uraba, aux portes du Panama, ils veulent à tout prix traverser la jungle Darien pour réaliser leur rêve.

Après avoir constaté la situation de ces migrants, le Maire colombien de la ville de ,
Necocli Jorge Torbòn Castro croit que les autorités panaméennes doivent changer d’attitude pour éviter de goulot d’étranglement.

Voyage clandestin : Des migrants haïtiens chassés par la misère et l'insécurité, bloqués entre le Panama et la Colombie

« Le Panama devrait revoir sa décision de ne laisser passer que 500 migrants de Necocli chaque jour. Nous recevons environ 1500 migrants quotidiennement.Il n’est pas possible que seuls 500 soient autorisés à passer.Nous avons donc environ 900 migrants de plus qui restent ici chaque jour et nous en sommes maintenant à 15 000 migrants », a-t-il déploré.

 

Le Facteur Haïti (LFH)