Accueil DROITS HUMAINS

Haïti-Médias : Des journalistes outillés sur les droits humains et leurs rôles en période électorale

119

Une vingtaine de journalistes travaillant pour le compte des médias en ligne de la Capitale haïtienne ont bénéficié les jeudi 23 et vendredi 24 Septembre 2021, deux jours de formation sur « les procédures spéciales et les organes conventionnels des Nations Unies pour la protection des journalistes ».Organisées par le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) et l’Association Haïtienne des Médias en Ligne (AHML), ces séances de formation avaient pour objectif de renforcer les connaissances de ces travailleurs et travailleuses de presse sur le monitoring des droits de l’homme et leurs rôles en période électorale.

Le Facteur Haïti, le 25 Septembre 2021._C’est à Marriot Hôtel qu’ont eu lieu les 23 et 24 Septembre 2021, deux journées de formation organisées par le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) de concert avec l’Association Haïtienne des Médias en Ligne (AHML) à l’intention des journalistes des médias en ligne de la Capitale.

Ces deux séances de travail dont l’objectif est de renforcer les connaissances de ces travailleurs de presse sur le monitoring des droits de l’homme, s’étaient déroulées autour du thème : « Les procédures spéciales et les organes conventionnels des Nations Unies pour la protection des journalistes ».

Haïti: Des journalistes formés en droits humains
Séance de formation en faveur d’une vingtaine de journalistes sur le monitoring des droits humains/ Photo : Karl Vensky Pierre

En fait, une vingtaine de personnes y ont pris part sous les interventions pointues d’Herby Isnardin, le Congolais Aime Ntumba Kakolo et Godson Lubrun, président de l’AHML, entre autres.

Pour sa part, M. Herby Isnardin a mis l’accent sur le monitoring du concept de « Droit humain » ainsi que l’ensemble des valeurs et principes qui le caractérisent.

Aussi, c’était l’occasion pour l’intervenant d’établir les liens existant entre les violations des droits humains commises par un agent de l’Éat, soit par action, soit par omission et les abus de droits communs dont les auteurs peuvent être des membres de la population ou bien des individus armés.

Haïti-Médias : Des journalistes outillés sur les droits humains et leurs rôles en période électorale
Vue partielle de l’assistance lors d’une intervention de M. Herby Isnardin/ Photo : Karl Vensky Pierre

D’un autre côté, M.Isnardin et Aime Ntumba Kakolo, Responsable de l’unité de monitoring au sein de service de droits de l’homme des Nations Unies, ont fait le point sur les rôles que doivent jouer les journalistes, notamment ceux et celle de la presse écrite en période électorale (avant et pendant le déroulement du processus).

À son tour, Godson Lubrun qui intervenait sur l’enquête journalistique, notamment les étapes clés qui en découlent, en a profité pour rappeler aux participants ce que c’est une enquête journalistique et qu’est-ce-qui la différencie de celle menée par la police ou bien la justice.

Dans une interview au terme des deux jours de travail, Aime Ntumba Kakolo a déclaré que l’objectif de cette initiative c’était de permettre aux journalistes dont ceux et celles de médias en ligne de se familiariser d’une part, avec les notions de base de droits de l’homme, d’autre part, d’en faire de la promotion.

Haïti-Médias : Des journalistes outillés sur les droits humains et leurs rôles en période électorale
Photo de souvenir entre les participants et les intervenants au terme de la formation/ Photo : Karl Vensky Pierre

Quant au président de l’AHML, il plaide en faveur d’une presse responsable dans le taitement des sujets relatifs aux droits humains afin de limiter les dérives et de corriger certaines lacunes.

Plus loin, Godson Lubrin précise qu’il s’agit d’un premier pas de tout un ensemble de travaux à réaliser avec les Nations Unies aux fins d’avoir une presse en ligne plus professionnelle avant l’enclenchement du processus électoral.

Le Facteur Haïti (LFH)