Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité : Assassinat d’un employé du « Groupe Caraïbe » et responsable du site d’émetteurs de Bouthiliers

571

Un employé du « Groupe Caraïbe », chargé de gérer le site d’émetteurs de Bouthiliers où sont logés les émetteurs de quatre (4) stations de radio et deux (2) stations de télévision, a été retrouvé mort, d’une balle à la tête, ce vendredi 15 octobre 2021.Il répond au nom de Fritz Thomas.En conséquence, la Maison des Radios suspend momentanément, à partir de ce vendredi, ses retransmissions, lit-on dans une note une note d’information publiée ce vendredi.

Le Facteur Haïti, le 15 Octobre 2021._Dans une note, la Maison des Radios annonce le public, en général, les auditeurs et téléspectateurs, en particulier, qu’elle suspend momentanément, à partir de ce vendredi, ses retransmissions.

En effet, le consortium de média haïtien dit prendre cette décision après le constat d’un juge de paix relatif à l’assassinat du responsable du site d’émetteurs de Bouthiliers à l’intérieur même du site.Il s’agit de Fritz Thomas, âgé de 70 ans, selon une note publiée ce vendredri.

Selon ladite note, le défunt est un employé du « Groupe Caraïbe », chargé de gérer l’espace, là où sont logés les émetteurs de quatre (4) stations de radio et deux (2) stations de télévision.

Haïti-Insécurité : Assassinat d'un employé du "Groupe Caraïbe" et responsable du site d’émetteurs de Bouthiliers
Image d’illustration Crédit photo/ Internet

Il a été retrouvé mort d’une balle à la tête, ce vendredi 15 octobre 2021, écrivent les responsables de la Maison des radio, précisant que dernier s’occupait de la gestion des génératrices, de l’électricité, des émetteurs du site, entres autres.

Contacté par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, un présentateur de la salle des nouvelles de l’une des stations de radio pour laquelle travaillant Fritz Thomas à Bouthiliers nous dit ce qu’il sait : « Depuis hier dans l’après-midi, plusieurs stations de radio dont il gérait leurs sites à Bouthiliers n’étaient pas en ondes.C’est le cas de l’institution pour laquelle je présente une édition de nouvelles.En revanche, nous avons essayé de le contacter.Malheureusement, toutes les tentatives étaient vaines.De ce fait, ce vendredi, en milieu de journée, l’opérateur de la radio s’était rendu à Bouthiliers dans l’objectif d’avoir, d’abord, de ses nouvelles et ensuite, savoir ce qui s’est passé au niveau des sites.En arrivant, l’espace à l’intérieur duquel Fritz Thomas se trouvait, était fermé.À ce moment là, les personnes qui se trouvaient sur les lieux ont fait appel à un juge de Paix du Nom de Me Chenet afin qu’il puisse ouvrir la porte et de dresser son constat légal.Après avoir investi l’enceinte, le Juge en question l’a vu allonger sur le dos au sol, gîsant ainsi dans son sang.Donc, il a été assassiné », se désole notre source jointe au téléphone.

En revanche, la Maison des Radios informe que la police en est déjà notifiée et une enquête est ouverte afin de faire la lumière sur cet acte crapuleux.

Le Facteur Haïti (LFH)