Accueil INSÉCURITÉ

Sécurité : Prolongation du mandat du BINUH sur fond de protestations

100

Le mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) a été prorogé ce vendredi jusqu’au 15 juillet 2021, par le Conseil de sécurité des Nations Unies.Or, pendant la journée du vendredi, des citoyens haïtiens ont organisé un sit-in à Port-au-Prince contre le renouvellement du mandat de cette mission étrangère.

Le Facteur Haïti, le 15 Octobre 2021._En fin de mission dans le pays, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) a vu proroger d’un an, soit jusqu’au 15 juillet 2022, son mandat.C’est le Conseil de sécurité des Nations Unies qui a pris cette décision ce vendredi, via sa résolution 2600, alors que des membres de la population s’y opposent.

À travers sa résolution, le Conseil de sécurité des Nations Unies a exigé de son Secrétaire général une évaluation du mandat du BINUH pour savoir s’il devrait être ajusté afin de satisfaire les besoins actuels d’Haïti.

En plus, le Conseil sollicite auprès du Secrétaire général, les conclusions de cette évaluation qu’il a recommandée dans un délai ne dépassant les six (6) procahains mois, selon l’adoption la résolution.

Sécurité : Prolongation du mandat du BINUH sur fond de protestations

Il encourage également, la poursuite d’une entente et d’une étroite coordination entre BINUH, l’équipe de pays des Nations Unies en Haïti, les organisations régionales et institutions financières internationales en vue d’aider le gouvernement haïtien à prendre la responsabilité de maintenir la stabilité à long terme, le développement durable dans le pays.

En fin de compte, le Conseil recommande aux parties impliquées d’enclencher un dialogue inter-haïtien inclusif, national pour combattre les facteurs d’instabilité dans le pays et créer un cadre durable pour faciliter la tenue d’élections législatives et présidentielles inclusives, pacifiques, libres, justes et transparentes dans le pays pour lesquelles le Premier Ministre à déjà entrepris des démarches pour la formation du CEP.

Le Facteur Haïti (LFH)